moufette Marie-Josée Hill

Laissez-vous séduire par ce détective qui n'a de cesse de vouloir résoudre toutes les enquêtes qui se retrouveront sur sa route toutes plus incroyables les unes que les autres. Bonne lecture


Детектив Всех возростов.
0
651 ПРОСМОТРОВ
В процессе
reading time
AA Поделиться

Silver Light

Je vous souhaite la bienvenue dans cette nouvelle série d'enquête dont je suis l'auteur. Le nom que je porte est Joh Mc Hallister, surnommé Silver Light. Ce surnom m'a été remis par ma tendre et douce épouse Maria qui s'est amusé par un jour de pluie à me trouver le surnom idéal à mon statut d'esprit illuminé. Silver Light est sorti en tête de liste et qui encore aujourd'hui me colle à la peau comme un gant que je ne peux plus retirer d'aucune façon.

Afin de savoir qui je suis et d'où je viens, il faut revenir en arrière pour en arriver à vous faire connaître ce passé qui est le mien qui m'a amené à devenir le détective que je suis aujourd'hui devenu. Je suis un acharné qui ne demande pas mieux que d'élucider toutes sans exceptions les enquêtes qui m'ont et seront remises afin de pouvoir livrer les coupables à la justice si besoin se fait et fera sentir.

La première raison qui m'a amené à devenir détective a été de voir mon père pratiquer ce métier des années durant. Il m'est bien arrivé à quelques reprises de le suivre dans ses déplacements tous plus palpitants les uns que les autres. Ma seconde passion a et est toujours et sans cesse été de courir après tout ce qui bouge afin de faire respecter la loi et l'ordre qui m'a toujours invité à infliger aux malfaiteurs l'obligation de respecter son environnement et ceux qui y vivent. La force à plus souvent qu'autrement été employée aux seules fins de redonner la paix et la tranquillité d'esprit dont chaque citoyen habitant dans notre quartier avait impérativement besoin.

Il ne me sert à rien de vous dévoiler le nom de mon village. Il a été détruit par le feu par des êtres maléfiques dont je ne peux donner de noms spécifiques. Je me compte chanceux d'en être sorti vivant. Ce qui n'a évidemment pas été le cas de la plupart des gens qui ont fait partie de mon entourage immédiat. Ils y sont tous passés...

Je vous laisse maintenant découvrir ma toute première enquête dont j'ai eu à faire la lumière. Ce récit et ceux qui vont suivre sont pour la plupart basés sur le surnaturel. Ce n'est pas pour rien que la justice a et fait toujours appel à moi afin de résoudre tous ses mystères restés à ce jour non résolus.

Je suis à regret de devoir vous présenter la première victime de cette tragédie pour laquelle j'ai eu le malheur de devoir élucider les événements qui se sont produits avant et après son décès.

Silver Light

📷📷📷📷📷📷

Jessica

Il y a plusieurs façons de vous présenter cette jeune femme. Voici celle dont j'ai fait le choix. Comme vous pouvez le constater, Jessica ne fait aucunement partie de cette catégorie de gens sans domicile. C'est même tout le contraire. La haute société ou tout est offert sans compter sur un plateau d'argent.

Toujours bien mise, bien coiffée, avec une prononciation pour chaque mot impeccable, posé et réfléchie. Jamais rien de stupide ou de méchant ne sortait de sa bouche. Son mari l'a toujours qualifiée de perle rare. Il aimant plus que tout son bel ange avec lequel il a fondé une famille composée de plusieurs enfants, dont une fille, trois garçons et un cinquième sur le point de voir le jour.

La richesse dont ils bénéficiaient venait du fruit de leur labeur provenant d'une ferme exploitée dans le but de produire des fruits et légumes en partance pour l'étranger, pas trop loin nom plus afin de préserver la fraîcheur de leurs produits. Sinon les remboursements étaient exigés. Il n'est pas conseillé pour une entreprise de rembourser les frais d'un produit périmé arrivé à destination, plus la livraison. Au final la faillite est et sera au rendez-vous au rendez-vous si vous n'y vous n'y prenez pas garde. Il n'était pas chaud à faire usage de cette solution, mais il a accordé son aide à quelques reprises à quelques clients en difficultés financières en acceptant de lui transférer le paiement en deux fois consécutives. À seule condition de voir son argent venir bien vite à lui. Advenant le cas où rien comme il l'avait prévu ne se produisait, il devenait colérique au point d'en perdre le nord. Beaucoup de clients ont préféré faire alliance avec un autre détaillant beaucoup plus accommodant.

Jessica ne savait de toute évidence rien de tout ce qui se passait au travail. Dans les mois qui ont précédés sa mort, Jessica trouvait selon les dires de ses proches, son époux colérique et hargneux beaucoup plus qu'à son habitude, mais le laissait faire référant faire autre chose que de l'écouter se plaindre à longueur de temps pour des raisons autres que le travail.

Monsieur et madame devant monsieur et madame tout le monde semblaient de toute évidence être un couple sans histoire. Leurs enfants l'étaient tout autant. Jamais de scandale ne venait noircir leurs identités. On les voyait à peine entrer à l'intérieur des commerces environnants. Encore moins déambuler dans les rues inutilement pour rien.

C'est à se demander comment ce drame a bien pu se produire. Je me suis donc attardé à comprendre le pourquoi du comment de tout ce qui s'est produit ce jour-là. Il ne m'a pas été facile de saisir la plupart des informations qui me sont parvenues.

Maria est arrivée comme par magie autant dans ma vie privée que professionnelle. Son aide m'a toujours été d'un grand secours. Peu importe la manière dont elle s'y est prise, je suis tout de même resté stupéfait et sans voix.

Je vous présente maintenant l'homme qui a fait partie de la vie de Jessica plusieurs années durant. Ila été celui qu'elle a pris pour époux pour ce qui lui restait à vivre.

Tournez la page, vous y découvrirez son prénom.

Silver Light

📷📷📷📷📷📷

John

La suite logique des événements est donc de vous présenter l'époux de Jessica qui porte le nom de John. Son nom de famille ne vous sera pas révélé afin de préserver le respect de cette pauvre famille en deuil. Merci de votre compréhension.

Les enfants ont pour moi une importance capitale. Jamais je ne ferai mention de leurs identités. Encore moins y déposer les photographies qui les représentent. Si besoin se fait sentir, de faux prénoms accompagnés d'images qui ne les représentent en rien vous seront présentés.

D'après mon enquête, John n'a jamais eu de démêlé avec la justice. Il a toujours été un bon époux et un père dévoué à sa famille. Après le décès de Jessica il a refait sa vie avec une femme qui porte le nom de Jenny qui avait déjà à son actif trois enfants. Tous des garçons. Dans mes souvenirs, John a toujours prétendu que sa vie a changée pour ne pas dire en rien semblable à celle qu'il a vécue avec Jessica.

Vous savez la vie est drôlement faite. Il se produit un ou plusieurs événements qui parfois vous portent à croire une chose alors que c'est complètement le contraire qui se produit. Dans le même ordre d'idée, il est parfois surprenant de constater que la solution à tous nos problèmes se trouve tout juste sous notre nez. Il ne faut par contre jamais perdre espoir. C'est parfois tout ce qui nous reste de nos rêves restés dans l'ombre. Décourageant me direz-vous. Peut-être. Il n'en tient qu'à vous de faire de vos rêves une réalité et de prendre les moyens pour y parvenir.

Cette enquête renferme plusieurs personnes et choses qui devront être élucidées avant de pouvoir un tant soit peu éclaircir le mystère entourant la disparition soudaine de Jessica.

Que l'enquête commence. Attendez-vous à tout, sauf à la mesure du possible.

Silver Light

📷📷📷📷📷📷

Maria

Pour cette enquête, Maria m'a été d'un grand secours. Maria est voyante. Pour cette raison, jamais elle n'a été mentionnée dans mon rapport. Maria aurait été arrêtée et condamnée pour sorcellerie sans possible retour en arrière. La mort aurait bien pu être une solution possible afin d'éviter toute violence causée par les citoyens de notre petite communauté.

La première fois où nous avons été un en présence de l'autre a été le jour où Jessica a été retrouvée sans vie. Le regard plongé sur son corps inanimé, Maria ne m'a jamais entendu venir. J'ai dû poser ma main sur son épaule un bon moment avant qu'elle ne prenne connaissance de ma présence à ses côtés. Connaissant Maria, je doute fort que plus ou moins la coïncidence ait eu une quelconque chance d'être la responsable de notre rencontre. Au moment de poser son regard à l'intérieur du mien.

- Jon?

- Comment savez-vous mon prénom? Il me semble bien ne pas vous en avoir fait mention.

- Vous êtes celui qui sera amené à élucider ce mystère entourant la mort de cette pauvre femme qui porte le nom de Jessica.

- Vous la connaissiez?

- Non. Jon, vous avez l'honneur et le privilège d'avoir été choisi. Qui vous en a remis la responsabilité, n'est pas important de savoir. Il m'a par contre été demandé de vous dire que vous serez en position de force et réussirez contre vent et marée à élucides les événements qui se sont produits avant et après le décès de Jessica.

- Qui êtes-vous dont pour me remettre cette responsabilité?

- Je ne suis que le messager d'une personne qui se trouve être de l'autre côté du miroir. Je sais que cela peut paraître curieux de vous dire une telle chose. Je peux à vos yeux représenter une personne un peu trop illuminée. Je risque en venant à vous de me retrouver entre les mains de la justice. Les autorités n'aiment pas trop les voyantes.

- Je sais.

- Afin de vous prouver qui je suis, je sais pour l'avoir vu ici, dans mon esprit que vous possédez à l'intérieur de votre poche droite de votre veston, une note sur laquelle est inscrit le numéro de porte et le n om de la rue sur laquelle vous avez été envoyé avant de quitter l'endroit où je pense être les forces de la justice.

- Jusqu'ici cela ne m'impressionne pas. Dites toujours.

- Votre père vous a remis à l'âge de cinq ans une arme à feu sur laquelle il est inscrit les initiales de votre prénom et celui de votre père. J et H. J pour Jon et H pour Hubert.

- Vous avez su comment? Personne n'était présent lors de ma remise de ce fabuleux cadeau venant de mon père.

- Je peux même vous dire qu'il a été enseveli avec l'arme qu'il vous a remise lors de votre anniversaire.

- Comment pouvez-vous savoir tout cela? J'Étais seul avec mon père le jour de ma décision de lui remettre son cadeau en terre.

- Je le sais pour l'avoir entendu de cette personne qui me parle au moment de divulguer des informations dont j'ai besoin pour vous aider dans cette périlleuse enquête que vous serez amené à faire la lumière.

- Vous êtes venu à bout de piquer ma curiosité.

- Attendez. Ce n'est pas le pire que j'ai à vous dire. Dans un futur rapproché, Faites attention à votre voisin de ne pas lui dire ou faire des choses déplaisantes. Il va tenter de vous tuer. Je ne peux vous dire la raison de sa folie passagère. Mais il va tenter de le faire. Méfiez-vous. Il est dangereux. Mon nom est Maria. Je réside au bout de la rue. Si vous voulez que je vous aide ultérieurement, venez me voir. Il me fera grand plaisir de vous faire entrer chez moi. Nous pourrons parler plus paisiblement de tout ce qui vous traverse l'esprit. Il y en a beaucoup...

Elle s'en est ensuite retournée sans se demander si j'avais encore quelque chose à lui demander. Je me suis ensuite penché sur le corps de Jessica et de tout ce qui pouvait l'entourer.

1. J'y ai trouvée des choses plus qu'intéressantes. Tout d'abord son mouchoir qui n'était en aucune façon taché de sang, alors que ses mains et l'ensemble de sa personne en était imprégnée.

2. Son foulard lui aussi sans taches. Comment ne pas avoir de sang sur ce vêtement alors que son cou en était imprégné comme pas un.

3. Malgré la violence portée à sa personne, son chapeau était intact. Placé sur sa tête comme s'il ne s'était rien passé.

4. J'ai remarqué la position de son corps. Comme si elle avait été placée à cet endroit. Je ne crois pas qu'elle y ait trouvé la mort ici. Position fœtale comme si elle dormait d'un sommeil paisible.

5. Ce qui m'a frappé le plus a été ses yeux. La peur y était encore inscrite comme si elle venait tout juste d'avoir lieu. Ce n'est pas tout. Pas une marque sur son visage, malgré le sang partout sur elle. Vraiment étrange. Rien ne portait à croire qu'elle avait été tuée.

6. Je me suis mis à regarder la provenance de ce sang. Surpris, il ne venait pas d'elle. Pas une égratignure seulement. Pas de marque à son cou.

C'est comme si elle s'était endormie dans la rue en position fœtale. Logiquement parlant pourquoi aurait-elle fait une telle chose? Cette femme avait une résidence de luxe. Donc un endroit pour dormir. Elle avait réputation de ne jamais sortir sans ses enfants et son époux. Pourquoi était-elle au beau milieu de la rue sans personne à ses côtés pour au moins signaler ce qui venait de se produire?

Poison? Chose possible. En regardant sa bouche, rien ne laissait présager une telle éventualité. La justice en cours est venue me rejoindre au moment où j'allais me relever. Ils m'ont apporté quelques informations qui me seraient plus ou moins faciles à assimiler. Les informations venaient de la part de son époux qui viendrait identifier sa femme dans les moments qui allaient suivre. Il était en pleurs. Les enfants ne savaient encore rien du drame qui venait de se produire. Chose important à retenir. Ils le soupçonnaient d'avoir tué Jessica. Ils m'ont demandé de faire le nécessaire afin de l'inculper ou au contraire de prouver son innocence.

À son arrivée, j'ai pris tout ce qu'il m'a dit sur un papier que j'ai toujours en ma possession dans le fond de ma poche. J'en ai même manqué tellement il avait des informations à me fournir. Voici donc la transcription de mes notes.

Silver Light

En tout premier lieu, John a vu Jessica pour la dernière fois au magasin général. Avec les remords dans la voix il m'a révélé le fait qu'il a dû rebrousser chemin en laissant Jessica derrière lui pour l'entendre lui demander de l'attendre ici qu'il allait revenir. Lemarchand à l'intérieur de son établissement a vu quitter Jessica de son magasin général que parce qu'elle ne voyait pas revenir son époux. Elle a donc décidé de retourner chez elle à pied. Elle n'a jamais atteint son but. Elle a péri quelque part en cours de route.

Ce qui m'a surpris c'est que je n'ai jamais pu lui faire dire où il était allé et pourquoi il était parti sans amener Jessica avec lui. Il n'a jamais répondu à aucune de mes questions. Je me suis penché sur la question en allant voir le marchand du magasin général. Tout ce qu'il a pu me dire, c'est qu'ils se sont disputés au point de ne pas vouloir la ramener avec lui. Il devait réfléchir à se calmer avant de revenir vers elle. Elle a attendu le plus longtemps qu'elle pouvait. Mais à force d'attendre, l'impatience est arrivée au point de ne plus vouloir rester présente à l'intérieur de l'établissement. Elle a donc quitté en prenant la direction de droite qui la menait sensiblement tout droit chez elle.

Qu'est-il donc arrivé en cours de route? J'étais vraiment intrigué. Il me fallait à tout prix savoir. J'ai demandé ce qui les avait amenés à se disputer au point de la laisser derrière lui. Il ne savait pas vraiment les raisons qui les ont amenés à réagir de cette façon. Tout ce qu'il savait était qu'ils étaient à leur arrivée dans un état de rage avancée.

Le marchand de l'établissement a par contre trouvé à la sortie de John un papier laissé visiblement sans le savoir une adresse inscrite dont je ne vous dévoilerai pas la destination. Après me l'avoir remis je lui ai demandé s'il avait autre chose à me mentionner. La réponse étant négative, je me suis dirigé vers l'adresse indiquée sur ce malheureux bout de papier souillé par de la nourriture.

C'est une femme qui m'a ouvert. Franceska. Elle a juré ne pas connaître cet homme qui porte le nom de John. Pourquoi avoir inscrit cette adresse s'il n'avait au préalable pas fait sa connaissance? Après enquête j'ai compris qu'elle n'avait peut-être pas fait sa rencontre. Cette femme vendait ses charmes à qui voulait bien l'entendre pour un peu d'argent en échange. Je l'ai questionné et tenté tant bien que mal de savoir si oui ou non, il avait fait irruption chez elle. Franceska n'a jamais voulu répondre à mes questions. Cela ne regardait qu'elle et personne d'autre. Si Jessica a découvert son secret, raison possible pour déclencher une telle colère. Je suis donc retourné vers John.

Voici donc la transcription de tout ce qui a été récité.

Silver Light

📷📷📷📷

Franceska

Voici donc Franceska. C'est cette femme dont John avait l'adresse inscrite sur un bout de papier laissé chez le marchand du magasin général. John ne m'a jamais avoué avoir eu en sa possession ce tissus de mensonges. Il a toujours été fidèle à Jessica qu'il aimait et aime toujours plus que tout au monde.

- Pourquoi s'être disputé alors si ce n'est pas pour ce bout de papier laissé de votre part à l'intérieur de cet établissement?

Pour seule réponse.

- Beaucoup d'hommes ou même des femmes se rendent chez le marchand général. Ce n'est pas nécessairement moi qui l'ai laissé tomber au sol.

Il avait raison. Mais l'écriture correspondait en tout point semblable à la sienne. Je lui alors montré le bout de papier en question afin de lui faire la preuve qu'il en était bel et bien l'auteur. Il m'a arraché ce qui se trouvait entre mes mains pour le détruire en un millier de morceaux. Pourquoi l'avoir détruit si ce n'était pas son écriture? À cette question il a répondu.

- Plusieurs personnes pourrait avoir un semblant de ressemblance avec ses écrits.

Pour éviter les malentendus il m'a demandé où j'avais eu un exemplaire de son écriture. Dans le sac à main de votre femme qui m'a été remis par les forces de la justice. Il est alors venu dans une colère noire. Il a demandé de lui remettre tout ce qui appartenait à sa femme. Chose qu'il n'a pas réussi à faire avant d'en avoir eu l'autorisation.

Sous les yeux de la force de la justice, il a détruit tout ce qui se trouvait à l'intérieur de son sac à main. Il a ensuite demandé ce qui restait des choses de sa femme qu'ils ont retenus contre sa volonté. Sa requête n'a jamais été acceptée. Ce qui a enclenchée une deuxième vague de colère qui a ensuite entraînée son arrestation. Il a été relâché avec la promesse de garder la paix. Promesse qu'il a tenu jusqu'au moment de me voir revenir vers lui.

Je vais prendre un temps de repos avant de reprendre l'enquête. Il faut remettre toutes les pièces de ce casse-tête en place avant de reprendre là où je me suis arrêté.

À plus tard,

Silver Light

Me voici donc cinq jours après ma dernière transcription. Ce qui nous amène au début septembre. J'ai eu beau retourner la situation de tous les côtés, tout me porte à croire que c'est John qui a enlevé la vie de son épouse.

Juste un seul détail quand même important. John n'est en apparence blessé à aucun endroit de son corps. Où peut bien provenir alors le sang présent sur le corps de Jessica? L'idée d'aller parler aux enfants de cette pauvre femme ne me plaît en rien. Ils ont par contre peut-être un ou des éléments qui pourraient m'aider à comprendre ce qui s'est produit ce jour-là.

Retourner vers John est encore la meilleure des solutions. Il se peut fort bien que je n'obtienne rien de lui. La colère qui l'habite est trop intense pour faire de lui une aide essentielle à la résolution du meurtre de Jessica.

Il me reste toutefois une solution en suspens. Cette supposée voyante à qui je me suis adressée sur les lieux où Jessica a été retrouvée sans vie. C'est ce que je vais faire. De retour après m'être entretenu avec elle.

Silver Light

Me voici dont de retour dans le but de vous faire part des résultats de mon entretien avec Maria. Tout d'abord au moment de me présenter chez elle, la porte était déjà ouverte pour ensuite entendre tout au fond de la pièce la voix de Maria qui me demandait d'entrer et de refermer derrière moi.

- On m'a dit que vous alliez venir. J'ai ouvert pour vous. Venez me rejoindre à la cuisine.

- Je préfère ne pas savoir où vous avez à nouveau pris votre information.

- Prenez place. En attendant votre arrivée je suis allée acquérir les informations dont vous avez besoin pour résoudre le meurtre de Jessica. Je n'ai pas grand-chose mis à part le fait qu'il est fort probable que ce ne soit pas John qui soit le coupable officiel du meurtre de son épouse. Cet homme est rusé comme dix. Il est bien capable de l'avoir tuée. Mon contact n'a pas réussi à aller chercher les informations pertinentes aux questions que je lui ai posées. Elle m'a demandé de vous dire de ne pas désespérer. Avec patience et longueur de temps, vous y arriverez avec ou sans notre aide.

- C'est réconfortant de savoir. Merci pour votre tentative à vouloir m'aider. À qui selon vous appartient le sang étendu un peu partout sur le corps de Jessica?

- Selon mon contact, il serait à elle. Son corps aurait été nettoyé mais pas ses vêtements.

- Elle n'avait pas seulement une égratignure.

- Toujours selon mon contact, son agresseur l'aurait saigné à blanc et posé tout son sang sur ses vêtements. Vérifiez avec le service des pompes funèbres s'il s'y trouve une coupure quelconque sur son corps.

- Je vais aller vérifier et je vous reviens au moment de savoir la réponse.

- Je vais attendre votre retour. Je vous refais ma mise en garde en ce qui concerne votre voisin. Méfiez-vous. Il est dangereux. Si vous n'y prenez pas garde, vous allez-y passer.

- N'ayez crainte. J'ai fait le nécessaire.

Cela me rassure de savoir. Dépêchez-vous. Ils sont à grande veille de l'ensevelir.

Par chance Jessica n'était toujours pas enterrée. Effectivement elle avait une coupure importante quasiment invisible sur le poignet gauche. Pas très longue, mais bel et bien présente. Les pompes funèbres n'ont pas porté attention à ce détail pourtant important. Je lui ai donc posé la question. Pour la réponse que j'ai obtenue.

- Le temps est précieux. Inutile de tenter de comprendre le pourquoi du comment de la présence d'une cicatrice. Surtout sur le corps d'une morte.

J'ai trouvé sa réponse un peu simpliste et encore moins intelligente. Je n'ai rien obtenu de plus de cet être glacé et sans vie. À force il est venu à bout de m'étourdir. J'ai tenté à quelques reprises de comprendre ce qui aurait pu causer toute cette perte de sang sur la totalité de ses vêtements. Devinez quoi? Il m'a mis à la porte. Je vous reviens plus tard avec la ou les conclusions que j'en ai tirées.

Silver Light

Trois jours se sont écoulés depuis mes derniers écrits. C'est vraiment dérangeant. Au point de me demander s'il serait mieux de prendre plus de recul face à une situation qui m'échappe. Il me faut faire quelques raisonnements.

Tout d'abord. Le mot jalousie fait surface. Lequel des deux a eu une aventure extra conjugale? Si c'est Jessica, il est normal de penser que la colère ait fait surface et engendrés des actes irréversibles. Si c'est John qui a fait cette erreur, il est normal aussi de savoir que Jessica aurait pu le lui remettre sur le nez et déclencher cette folie meurtrière. D'un autre côté, il se peut bien que ce soit un éventuel amant de Jessica qui lui est enlevée la vie. Un autre mystère dans ce cas à résoudre. Qui est cet homme? Je vais retourner voir cette voyante. Je vous reviens tout de suite après.

Silver Light.

En tournant le coin d'une rue, j'ai fait la bêtise de frapper involontairement mon voisin que je n'avais d'aucune façon vue. Pour je ne sais quelle raison après avoir fait mes excuses, il m'a frappé au visage et menacé de me tuer si j'osais même penser m'approcher de sa femme. J'ai compris sur-le-champ à quoi il pensait se produire entre nous deux. Je lui ai assuré que rien n'existait et que jamais de sentiments amoureux ne serait possible. Il ne m'a pas cru. Il s'est jeté sur moi telle une bête sauvage en me blessant grièvement. À mon réveil, j'étais alité dans un hôpital avec à mon chevet un médecin qui attendait impatiemment de pouvoir obtenir une ou des réponses cohérentes de ma part. Je vous reviens une fois un tant soit peu rétabli. Pour le moment, les formes me manquent. Je suis fatigué.

Silver Light

📷📷📷

Maria

Au moment d'ouvrir les yeux our la seconde fois, Maria était à mon chevet attendant patiemment que je reprenne conscience. C'est avec le sourire qu'elle s'est adressée à moi.

- Vous revoilà de nouveau parmi le monde des vivants. Je suis heureuse de vous souhaiter la bienvenue parmi nous. Il ne me reste plus qu'à vous inviter à reprendre les forces dont vous avez besoin pour repartir du bon pied dans mon humble demeure.

- Merci. Comment avez-vous appris que j'étais ici? Non, ne me dites rien. Je ne veux pas savoir qui vous informe. Vous êtes incroyable.

- Le jour où je suis née, ma mère a toujours prétendu qu'ils ont brisé le moule dans lequel j'ai été fait afin de prévenir une autre catastrophe.

Je me suis mis à rire si fort que j'ai réveillé la douleur présente en moi ayant été faite par une lame tranchante. Cette folie passagère a fait de mon voisin un tueur potentiel prêt à tout pour protéger sa soi-disant vie de couple alors que je ne représentais aucun danger pour eux. Au point où je n'ai jamais fait la rencontre de sa femme. Je ne sais même pas qui elle est. Alors imaginez que je pourrais être un amant potentiel, il ne faut pas exagérer.

Maria m'a aidé à me lever pour ensuite m'aider à m'habiller. Le médecin était passé et signé mon congé. Maria m'a ordonné de la suivre chez elle. Il n'était aucunement question de me laisser seul à mon sort.

Le temps que j'aie passé en sa compagnie m'a fait réaliser que peut-être bien il se pourrait qu'il y ait une possibilité de tisser des liens d'amitié avec Maria. J'ai bien vite fait passer par-dessus bord l'idée de m'en faire une amie. Une amie oui, mais de coeur j'ai bien vite voulu faire de Maria. Sur le coup, elle n'a pas voulu faire de moi plus qu'un ami. Il m'a fallu un temps fou avant de pouvoir l'inviter à faire une balade au bord de l'eau. Mais une fois que j'ai gagné sa confiance, elle m'a accordé son coeur pour ne plus jamais la voir s'éloigner un tant soit peu de moi. Je vous passerai les détails, mais nous avons convolés en justes noces quelques mois après ma sortie de l'hôpital.

Silver Light

📷📷

Vincent

Le premier jour en tant que mari et femme, un jeune garçon est venu à notre rencontre. Avec précaution il s'est adressé à nous en nous faisant comprendre que si nous voulions des informations sur le meurtre de Jessica, il était en mesure de nous faire part de ce qu'il a vu le jour de sa mort. Il ne demandait en échange que quelques pièces de monnaie qui lui permettrait de manger un bon repas au restaurant du coin.

Maria lui a demandé s'il ne voulait pas plutôt un repas à la maison. L'argent que nous lui remettrions, il pourrait le garder pour une autre occasion. Qui sait pour autre chose que de la nourriture. Il a accepté l'invitation pour finalement tous nous retrouver autour de la même table.

Ce qu'il m'a révélé a été des plus intéressant. Il était là à fouiller un peu partout dans le but de trouver quelque chose à manger, quand soudain le cri d'une femme s'est fait entendre. Il est allé voir ce qui se passait pour finalement trouver un homme caché sous une cape noire, prendre une femme comme si de rien n'était sur son épaule, visiblement sans connaissance. Il a tenté de suivre l'individu. Faute de chance il a perdu sa trace au moment de tourner sur une rue qui ne menait nulle part. Il a cherché une entrée potentielle localisable. Rien. Pas l'ombre d'une entrée nulle part.

Je me suis rendu avec lui à l'endroit où il les a vus entrés tous les deux. Effectivement il ne s'y trouvait pas l'ombre d'une entrée ou sortie. J'ai cherché et chercher pendant des heures durant. Puis un détail est venu à mon regard. J'ai vu ce qui me semblait être un médaillon. Je me suis approché pour voir cet élément que j'ai considéré comme une preuve irréfutable. Ce bijou était selon moi dispendieux. Des diamants et de l'or ornait le contour de ce fabuleux trésor. Jessica était bel et bien venue ici. Soudain, sans crier gare, j'ai vu bouger la terre. J'ai compris sur-le-champ que quelqu'un s'apprêtait à en sortir. Je me suis précipité vers Vincent et pressé d'aller se mettre à l'abri de tous regards. Nous avons ensuite vu quelqu'un avec une cape noire en sortir. Il s'est assuré que personne ne le voyait pour finalement sortir d'un seul trait et refermé derrière lui. Au grand jamais, je n'aurais pensé voir sortir quelqu'un de terre de cette façon. Je vais tenter de savoir de quoi il en retourne. À plus tard.

Silver Light

📷


Voici ce que nous avons été en mesure de trouver au moment de voir surgir ce sombre et lugubre personnage de sous terre. Si vous êtes en mesure de me faire part de son identité, je vous prierais de venir me le dire. Moi je ne vois pas comment je pourrais faire pour mettre un nom sur cette chose.

Vincent m'a confirmé que c'était lui qu'il a vu emporter Jessica vers cette rue et disparaître comme par magie, sans même laisser un tant soit peu de traces derrière lui.

J'ai demandé à Vincent d'aller chercher Maria et de revenir avec elle. Pour ma part, j'ai descendu là où je n'avais aucune idée de ce que j'allais y trouver. Je me suis assuré qu'il ne se trouvait pas dans les parages et sans me demander si je devais ou non m'y rendre, je suis descendu tout en bas de l'échelle. À l'intérieur des chemins à n'en plus finir. Je ne me suis pas aventuré à aller trop loin. Me perdre dans cet endroit me paraissait probable. J'y retournera bien évidemment, mais avec de quoi me retrouver facilement. Je suis remonté et posé le couvercle sur l'emplacement. Au moment de me retourner, Vincent était revenu avec Maria qui m'a demandé ce qui m'avait pris de descendre là où j'aurais pu me faire tuer. Un réel danger existait à l'intérieur de ses murs. Des gens de mauvaises réputations y habitaient, démons compris. Elle m'a défendu d'u retourner sans elle. Il fallait une préparation avant d'aller dans un tel endroit.

Un bruit sourd se fit soudain entendre pour finalement, voir à nouveau bouger le couvercle. Maria nous a tiré moi et Vincent le plus loin possible afin de nous protéger de ce qui pourrait éventuellement en sortir. Un deuxième homme avec une cape noire en sortit, pareille et à la fois différent de celui qui venait tout juste d'en sortir. Il était grand, mince et fort comme un cheval. Maria l'a qualifié de démon. Il ne fallait pas se retrouver sur son chemin. Il pourrait être offusqué de nous trouver sur sa route et tenter de nous faire disparaître afin de ne pas révéler leurs identités et l'emplacement de l'entrée et sortie de leur territoire jalousement gardé.

L'enquête est officiellement maintenant relancée.


Silver Light

6 марта 2022 г. 3:58:15 0 Отчет Добавить Подписаться
0
Продолжение следует…

Об авторе

Прокомментируйте

Отправить!
Нет комментариев. Будьте первым!
~