nahum-esterlyn Nahum Esterlyn

Sans conquête pas de révolte. A tout peuple conquis il faut une révolte.


Drama Todo o público.

#révolte
Conto
1
2.4mil VISUALIZAÇÕES
Completa
tempo de leitura
AA Compartilhar

La révolte

Le soleil était ardent, lorsqu'une bande venant de l'occident.

Tout etranglant sous l'ordre d'un commandant,

Un groupe de blanc érant, méchant, inconscient, armée jusqu'aux dents.

Veulent s'emprendre à nous noirs innocents,

Pensant qu'on était sans rang, sans clan.

La mort n'était pas un semblant,

On a jamais vu un sang blanc.

Ils sont venus pour nous détruire,

Nous faire travailler pour obtenir.

De nos sœurs ils ont jouit,

Sous nos yeux laissant nos frères périrent, moururent.

Mais c'est assez trop de sang coulé hélas là sous yeux.

Dans mon cœur tout saigne,

Dans mes vaines coulent de la haine,

Dans mon esprit la peine qui y règne,

Dans ma tête c'est la révolte,

Rien à faire de leur révolte.

Unissons nos bras, nos voix pour gagner le combat.

Hommes mettez vos cançons au taille,

Femmes serez-vous vos entrailles,

<<Couper têtes brûler cayes,>>

C'est est votre travail.

Ensemble nous sommes forts,

Notre liberté vaut plus que l'or,

Luttons, souffrons, pour arriver jusqu'au bord,

C'est parfois la peur de la mort,

Qui pousse les hommes à la mort,

Alors ils ont tort,

Donnons leurs la mort.

Plutôt mourir en combattant,

Que de mourir en tremblant,

Acceptons aujourd'hui cette souffrance avec espérance,

Pour un demain de jouissance et délivrance.

20 de Outubro de 2023 às 13:18 0 Denunciar Insira Seguir história
1
Fim

Conheça o autor

Nahum Esterlyn Si je vis ce n'est pas moi qui vis, c'est Christ qui vis sa vie en moi.

Comente algo

Publique!
Nenhum comentário ainda. Seja o primeiro a dizer alguma coisa!
~