solene-suter- Solène Suter

Marion et Maila sont jumelles. Elles s'aiment et ne se quittent jamais. Mais à l'âge de six ans, les deux sœurs sont séparées à cause d'un kidnapping. A l'âge de dix huit ans, Marion est toujours déterminée à retrouver sa sœur. Mais quand un heureux hasard les réunis, Maila est méconnaissable. Elle n'est plus la petite fille timide qu'elle était et nie ne jamais avoir eu de sœur. Comment Marion va t-elle l'aider à retrouver la mémoire ?


Drame Tout public.

#action #amour #drame #fraternité #jumeaux #ré-adaptation
0
447 VUES
En cours - Nouveau chapitre Tous les 2 jours
temps de lecture
AA Partager

Chapitre 1.

Sous un vent de printemps, les enfants du quartier Weverlee s'amusent devant leur maison.

Tous, sauf Marion Kersley, elle est au cadre d'une porte d'entrée et regarde sa sœur jumelle Maila qui fait du vélo.

Ce sont des jumelles qui sont en primaire.


Maila est la plus jeune, elle est moins robuste que Marion niveau santé et est très sensible.

Elle pleure beaucoup pour une simple petite blessure, elle est mise au lit juste pour un simple rhume, tandis que Marion c'est l'inverse.


Les jumelles sont âgées de six ans, leurs cheveux sont mi longs, l'une a des cheveux plus foncé et l'autre plus claire, mais elles sont toutes les deux brunes.


Elles portent la même tenue, une jolie robe bleue à motif fleurs, Marion a des fleurs de couleur vertes tandis que Maila les a jaunes.


La couleur préférée de Maila est le jaune, tandis que Marion c'est le vert.

Toutes deux partagent une chambre mélangée avec les deux couleurs.


Les parents arrivent à distinguer leurs deux filles juste par un simple regard, ils les adorent, les gâtent et sont sur le point d'avoir un troisième enfant dans quelques mois.

Un petit garçon plus précisément.


- Regarde Marion, un trèfle ! Se penche Maila quittant son vélo.


- Oui, oui.


Marion n'est pas très attirée par toutes les choses mignonnes à la différence de sa sœur.

Elles font pourtant les mêmes choses et supportent bien les différences de l'autre.


Une jeune femme dans une voiture observe tout les enfants de la rue, à ses côtés, un homme se trouve sur le fauteuil du passager.

Celui ci est son compagnon et ne semble pas ravis d'être ici.


- Alors, tu t'es décidée ? On ne va pas s'attarder ici, il y a pleins d' monde.


- Eh ! Je veux prendre mon temps.

Je ne veux pas n'importe lequel, aide moi à chercher.

Je n'en vois aucun qui correspond à mes critères, dit la femme embêtée.


- Raaah !! Et celle la, là bas ?

Elle a l'air mignonne et on dirait qu'il n'y a personne qui la surveille, lui montre d'un signe de tête son compagnon.


La femme tourne la tête, la petite frimousse de Maila est dans son champ de vision.

Elle eu l'impression que c'est l'enfant qui lui faut et elle vit un grand avenir pour elle.


- Ouais, c'est elle ! J'y vais ! Sortit-elle.


Marion adossée à la porte s'ennuie.

Elle ne voit pas ce qu'elle peux faire.

Soudain, elle vit une inconnue s'approcher de chez elle et se diriger vers sa sœur.

Elle plissa les yeux et se rapprocha un peu plus de derrière la porte.

Sentant une mauvaise onde chez cette femme.


- Salut ma jolie, qu'est ce que tu fais dis moi? Pose la femme.


- Eu. Qui êtes-vous ? Lève les yeux Maila.


- Je suis une amie de ta mère, elle m'a dit que t'aimes bien les licornes en peluches.

Tu veux venir ?


Maila l'a regarde de la tête aux pieds, l'inconnue se sentit mal à l'aise que l'enfant l'a dévisage avec un air méfiant.


- Il faut que je demande à ma maman tout d'abo- fut coupée Maila.


- Mais c'est pas la peine ma puce, l'a rassure l'inconnue.


- Dépêche toi !! Hurle l'homme dans la voiture.


Il sortit ouvrir la portière et pressa sa femme d'un geste de tête.


- Glandes pas, prend la gamine bon sang !!


- Mince !! C'est pas malin d'avoir crier ça !! Arracha t-elle Maila du sol.


- MARIIOOOON !!!


- MAMAN !! MAMAN !! Hurle de toute ses forces Marion.


- Qu' est ce qui s'passe Chérie ? Demande la mère du salon.


- MAILA !! MAILA EST KIDNAPPÉE !!

MAILA SAUVE TOI !! MAMAN !!

AU S'COURS !!! Hurle encore plus l'enfant.


- MARIOOON !! MARION AIDE MOI !!!

AU S'COURS !!! Se débat Maila qui est attachée dans la voiture par une ceinture.


La femme alla sur le siège avant où se trouvait l'homme qui s'est mis devant le volant depuis quelques minutes.


- Allez !! Barrons- nous !!


- Je fais d' mon mieux ! Répond l'homme.


Le temps que la mère arrive, la voiture est déjà au bout de la rue et tourne dans le virage.


Marion court et hurle le nom de sa sœur qui disparaît de son champ de vision deux minutes plus tard, sa maman vit sa fille courir et se laissa tomber au sol.

Le portable à la main, elle appela son mari qui est au travail à cette heure là.


- Chéri ! Rentre vite !!


- Quoi ? Qu'est ce qui s' passe ? Tu m' fais peur là, je suis au bureau, a répondu le père de famille.


- Nos... Nos filles jouaient tranquillement devant la maison et Marion a crier que sa sœur s'est fait enlevée.

Je suis arrivée trop tard !!

Maila n'est plus...


- J'ARRIVE !! Appelle la police et surtout reste avec Marion dans la maison.

Prends soin d'elle le temps que j'arrive.

Il ne faut pas qu'elle suive la voiture !! Lui donna des instructions son mari.


- MARION REVIENS !!

VA À LA MAISON !! Demande la mère.


Marion qui a courut pour rattraper la voiture est effondrée au sol sur le béton.

Ses genoux s'égratignent à cause de la matière et le fait qu'elle s'est laissée tomber dessus, sans rien sur les jambes.

Comme elle porte une robe sans collants.

Elle ignore la douleur et se sent plus blessée dans le cœur, blesser d'avoir perdu sa jumelle.

Celle a qui elle révélait tout ses secrets.

Celle qui trouvait les mots quand elle se sentait pas bien, elles se partageaient vraiment tout.


Au fond d'elle, elle a l'impression qu'on lui arracher une partie d'elle même.

Maila et elle étaient comme le Yin et le Yang.

Elles se chamaillaient un peu parfois, mais se réconcilient toujours vite.



- Maila ! Maila ! Je te retrouverais petite sœur ! Dit-elle en regardant l'horizon.


Sa mère accourt vers elle et l'a serre dans ses bras pour calmer celle ci.


- MAIIILA !!



Deux heures plus tard, la police est arrivée et demande à la mère ce qui s'est passée et de leur donner une photo de la gamine pour la retrouver.


Dans son coin, assise sur un fauteuil du salon, Marion pleure encore la disparition de sa jeune sœur.

Elle s'en veux de ne pas avoir appeler beaucoup plus tôt sa mère, dans sa tête tout va vite et s'enchaîne.

Elle aimerait retourner en arrière et pouvoir sauver sa sœur, bien avant que l'inconnue s'approche de Maila.


Un policier vint voir la gamine et essaie de lui redonner le sourire, mais la seule chose qui pourrait rendre Marion heureuse c'est de retrouver sa sœur en vie et pouvoir l'a prendre dans ses bras.

Elle s'imagine lui souffler des mots doux et rassurants, l'a caresser le dos pour qu'elle ne tremble plus.

Maila et elle sont connectées l'une à l'autre.

Elles ne peuvent pas être séparées de la sorte.


- Quelle tenue portait votre fille, Madame Kersley ? Posa un policier.


- Une robe similaire à... Marion.

Les fleurs sont jaune sur Maila, à la différence de celle de Marion.


- Très bien, on va faire un montage de photo pour pouvoir la retrouver et afficher partout l'image de votre fille.

Ne vous en faites pas, on va la retrouver, lui sourit le policier.


- Est ce que... ça te dérange ma grande que... que l'on fasse une photo de toi ?

On doit avoir l'image de ta robe pour l'a mettre sur la photo de ta sœur.

Ainsi, on saura comment est habillée ta jumelle, explique une policière à Marion.


Celle ci hocha la tête et posa pour la photo.

Puis elle alla dans les bras de sa mère.


La porte s'ouvre, Marion reconnut la silhouette de son père, celui ci entra dans le salon et vit toute une équipe de policier en pleine action chez lui.


Du regard, il chercha sa famille, tellement inquiet de ne pas voir Maila, il essaya de se rassurer que ses filles ont juste voulus jouer à un jeu de disparition.

Marion courut vers lui et se jeta dans ses bras, elle pleura et se colla contre le corps de son père qui l'a calma un petit peu.


Regardant les yeux de sa femme qui sont rouge, Mr Kersley comprit qu'elle a pleurer.

Il réalisa donc que tout est vrai et qu'il a réellement perdu l'une de ses filles.

Madame fit pareille que sa fille et se rassura dans les bras de son mari.


- Vous êtes Mr Kersley c'est bien ça ? Demande un policier.


- Oui, je... j'étais à mon travail.

J'ai... j'ai appris la mauvaise nouvelle il y a deux heures avant.

Y a t-il eu du changement ? Est ce que vous avez une idée du visage du kidnappeur ?


- D'après le témoignage de votre fille Marion.

Une femme s'est approchée de Maila et l'a portée pour partir dans une voiture.

Un homme était apparemment au volant.

On suppose que ce sont des... des personnes qui voulaient avoir un enfant pour fonder une famille mais ce n'est qu'une supposition.

On vous tiendra au courant pour toutes informations, Monsieur. Madame.

En attendant, vous ne pouvez rien faire, à par surveiller Marion et que cela ne se reproduise pas.

On reviendra demain, au revoir, partit la femme policière.


Ils attendirent que l'équipe de policier partent pour enfin s'exprimer librement.

Marion est dans sa chambre.

Elle entend son père crier sur sa mère, mais l'enfant se sent incapable de bouger pour voir en bas ses parents se disputer.


Mr Kersley met la faute sur sa femme, qui ne s'est pas quoi dire pour se défendre.

Il lui reproche de ne pas avoir surveiller les filles ou de ne pas avoir demander aux enfants de jouer plutôt dans leur jardin.

La tête dans les mains, Madame Kersley pleure et écoute son mari lui lancer des injures.

Est ce que la famille Kersley restera souder après la disparition soudaine de Maila ?

Est ce que la gamine va t-elle bien ?


17 Mai 2024 12:12 0 Rapport Incorporer Suivre l’histoire
0
À suivre… Nouveau chapitre Tous les 2 jours.

A propos de l’auteur

Solène Suter J’aime écrire, danser, chanter. Dans la vie, je suis passionnée de mode et j’en fais même mon métier. Mon rêve c’est de vivre dans mon imagination et ne plus en sortir. Je me vois vivre dans les dessins animés depuis que je suis petite et ces mondes merveilleux font parti de ma vie. 😊😊

Commentez quelque chose

Publier!
Il n’y a aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!
~