rebecca-wolff Rebecca Wolff

Don Juan... le briseur de cœur... était en fait un chirurgien tout à fait normal du nom de docteur Selvin Quentin dans une clinique de Friedrichshafen au bord du lac de Constance. Mais il avait des "intérêts très particuliers", à savoir faire perdre la raison à des jeunes femmes et leur briser le cœur. L'une d'entre elles était Stella, la sœur de Leoni Jensen. Lorsque Stella Jensen disparaît sans laisser de traces, Leonie cherche pendant de nombreuses années la vérité sur le Dr Quentin et elle tombe sur des faits cruels... des vérités cruelles qui sont à peine croyables.


Thriller/Mystère Déconseillé aux moins de 13 ans. © Eigenes Werk

#don #juan
1
2.5mille VUES
En cours - Nouveau chapitre Tous les dimanches
temps de lecture
AA Partager

Docteur Selvin Quentin.

Je respire. Pour l'instant. Je caresse doucement les tiges d'orge avec ma main. Le vent traverse doucement le champ. J'expire pour la dernière fois, comme une bougie s'éteint, enveloppant involontairement la pièce dans la pénombre.



On me pousse vers les urgences. À plat, mon torse se soulève et s'abaisse. Encore en état de choc. Des mains douces et fines m'enfoncent une aiguille dans le haut du bras. Peu après, une perfusion d'eau adhère à mon bras droit. Je lève les yeux. La jeune infirmière vient de quitter la chambre. À côté de moi, quelqu'un halette et vomit. La patiente, une dame âgée, me jette un regard honteux. Je détourne le regard. L'infirmière entre à nouveau dans la chambre. Elle est accompagnée d'un homme blond aux allures de fonctionnaire. Il a l'air exceptionnellement bien. Ils se dirigent dans ma direction. Une deuxième jeune infirmière entre dans la pièce. "Bonjour", l'homme me regarde. Je frissonne. De grands yeux gris-bleu clairs et froids se fixent sur moi. "-Bonjour", réponds-je avec hésitation. "Je suis le docteur Selvin Quentin. De quoi souffres-tu ?" Le jeune médecin me serre la main. Un peu trop fermement. Des frissons me parcourent l'échine. Au premier abord, il semblait presque normal, s'il n'y avait pas eu ce froid glacial qui enveloppait toute son aura comme une pierre glacée en hiver. Bizarrement, je ne peux pas éviter ces grands yeux. Je suis... comme hypnotisé par eux. Le Dr Quentin se penche sur moi. "Remontez un peu votre pull, s'il vous plaît. Je dois vous ausculter les poumons". Il avait un accent britannique. Honteuse, je remonte le pull et détourne le regard lorsqu'il me tâte le dos avec l'appareil d'écoute cardiaque et avec des doigts doux. Ensuite, je retire mon pull avec reconnaissance et nos regards se croisent. Je le fixe, hypnotisée. C'est alors que l'on frappe. Ce n'est que maintenant que je remarque que nous étions seuls dans la chambre. La dame âgée venait de sortir. "L'homme me regarde d'un air interrogateur : "Est-ce que Mme Stella Jensen est en poste ici ? "Oui !"




Brusquement, comme si je m'étais brûlé avec, j'ai posé le journal de Stella sur la table de nuit. L'écriture soignée de Stella s'était un peu déréglée lorsqu'elle avait commencé à parler de Quentin. Aujourd'hui, c'était dimanche. Je devais encore aller à l'église avec mes deux filles Jana, Helena, Gabriela et son mari Jakob. C'était important pour moi. Même si Jonas Gebb, mon gendre, s'en moquait en secret et m'appelait "la drôle de tante croyante". Et alors ! Il n'avait qu'à le faire. Après tout, je n'allais à l'église orthodoxe qu'une fois par mois. Bien sûr, pour prier pour ma sœur décédée, qui était déjà sous terre depuis un moment. Je regardais tristement par la fenêtre. Il neigeait. Soudain, le passé m'a saisi avec des doigts bruts et agrippants. J'ai vu le visage de ma sœur. Ses grands yeux de biche bienveillants. Son sourire joyeux. Des larmes me sont venues involontairement aux yeux. "Oh là là", ai-je dit en pressant un mouchoir en tissu contre ma bouche. Ces derniers temps, le passé me hante plus souvent et pour une bonne raison. Aujourd'hui, c'était le 10 janvier. C'était le jour de la mort de Stella.

9 Décembre 2023 14:32 0 Rapport Incorporer Suivre l’histoire
0
Lire le chapitre suivant L'étranger.

Commentez quelque chose

Publier!
Il n’y a aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!
~

Comment se passe votre lecture?

Il reste encore 4 chapitres restants de cette histoire.
Pour continuer votre lecture, veuillez vous connecter ou créer un compte. Gratuit!