solene-suter- Solène Suter

Une pension est un endroit où les jeunes doivent se sentir bien et en sécurité. Mais dans une d’elle, une secte a été battit. Cette pension secte forme les jeunes pour un but bien précis: la reproduction !!


Histoire courte Interdit aux moins de 21 ans.

#sexe #amitié #amour #pension #insouciance #secte
Histoire courte
0
1.2mille VUES
Terminé
temps de lecture
AA Partager

Pension Secte.

Depuis mes trois ans, j’ai vécut à l’école.

Je ne connais rien d’autre.

Je vais intégrer cette année la primaire et entre en Cp, j’espère que les cours sont bien et qu’on va s’amuser.


Le maître de la classe nous amena dans une nouvelle salle, il nous montra des tables différentes et on se sentit grands.

On nous attribua une place et commençons à apprendre à écrire.

C’est amusant !!


On fit du chant, de la danse et apprenons aussi les chiffres, dans l’après midi, on fit nos tout premiers cours de sport de grands.

On nous demanda de nous déshabiller et s’installons en mixtes sur un tapis.

On fit des roulades, le grand écart, de tout petits sauts, puis on fit des choses sérieuses de grandes personnes.

Des adultes nous protégea le sexe avec quelque chose qui s’appelle «préservatif» et on nous enfonça de la crème et pommade spécial dans le trou des fesses.

Filles comme garçons.


Je fus mise avec Alex Tirragen, il dû mettre un doigt dans mon trou et fit comme de simples caresses.

Il entre et sort plusieurs fois, on nous expliqua que cela s'appelle des va et viens. On nous ajouta que cela s'appelle aussi des pénétrations.

La sensation est étrange mais agréable, mes copines Ella et Lily me regardent.

Elles sont rouge comme si elles étaient gênées, mais gênées de quoi ?


  • C’est normal les filles de rougir, mais ne vous inquiétez pas, avec le temps vous serez très habituées.À dix huit ans, vous serez diplômées et aptes de reproduire des enfants.Pour l’instant, vous devez vous habituer à être nues devant les garçons et pareil pour vous les garçons.


Je ne su ce qui se passe, mais en tout cas, les cours furent les mêmes tout les jours, chaque mois et chaque année, même au collège.


Au lycée, on eut droit d’avoir nos premières relations sexuelles tout en étant protéger, certaines furent contentes et se précipitèrent, moi je me concentre sur les études.


Quand se fut la fin de nos années d’adolescent et d’études, on fut envoyées aux maisons des jeunes.

Là bas, on tombe amoureuse et faisons pleins d’enfants, on nous demande de tomber enceinte au moins une fois ou deux, afin d’agrandir la communauté.


Dans une maison, un groupe de garçons vit ensemble, moi je ne suis pas amoureuse, mais eux si de moi, depuis le début collège.

Ils veulent être avec moi depuis qu’ils m’ont vu à la maternelle.


Puis le charme de l’un d’eux m’a attiré et j’ai déménagé chez eux, mes copines sont aussi avec un beau garçon craquant, quant à moi, je fus entourée de onze garçons.

On me demanda de satisfaire les désirs de ces onze garçons en plus de mon amoureux qui n’avait pas l’air que ça le dérange.


Le petit leader s’appelle Coram et chaque soir, il m’appelle et pour continuer à vivre avec mon copain ici, je dois le satisfaire.

J'ai déjà parlé à mon p'tit copain de ce que je pense,mais il me répliqua à chaque fois, «c’est juste pour quelques années Chérie».


J’ai dû me soumettre, mon tout premier enfant fut bien entendu avec mon petit copain, puis se fut Coram qui eut droit à pleins d’enfants.

Il me mit enceinte de jumeaux.


  • Ils sont trop mignons.

Merci ma grande, sourit Coram en me faisant un bisou sur le front.


  • C’est bien parce qu’on s’apprécie légèrement et qu’on vit dans la même maison, répondais-je.


  • T’en fais pas, tu as fait ton devoir envers moi, je m’en occuperais bien, me fit un clin d'œil Coram.


Je me remise quelques jours plus tard, puis Douglass me demanda de coucher avec lui, il n’a pas fallut beaucoup de mois pour que je retombe enceinte.

Il eut une fille et je fus heureuse de pouvoir lui donner un prénom car Douglass n’était pas inspiré et voulut mon avis.

Il adora le prénom et décida que je sois très présente pour notre fille.

Ce qui n’est pas le cas pour les jumeaux de Coram, lui préfère que je ne m’en occupe pas du tout.


Je suis donc très proche de deux enfants, deux adorables filles, venant de deux garçons différents.


Puis il y eu tout le groupe ensuite qui eu chacun un enfant et bien avant que j’eu atteins mes vingt ans, le groupe de garçons fut déjà partis avec chacun son ou ses enfants de la maison.

Seul mon petit ami Loriann, ainsi que Douglass, Jonathan, Myles et Geoffrey restèrent avec moi.


Les quatre garçons voulurent que je sois avec les enfants ainsi qu’eux, je ne fais plus d’enfants et profite de chaque instant avec eux, je vis dans la maison avec trois adorables filles et deux petits garçons charmants.

J’ai fais une fille avec Myles.

Quant à Jonathan et Geoffrey, ils eurent avec moi un petit garçon.


Tous ensemble, nous formons une grande famille et les autres garçons vinrent que de temps en temps avec leurs enfants pour fêter des anniversaires ou encore Noël ou Pâques.


Fin.

23 Novembre 2023 02:18 0 Rapport Incorporer Suivre l’histoire
1
La fin

A propos de l’auteur

Solène Suter J’aime écrire, danser, chanter. Dans la vie, je suis passionnée de mode et j’en fais même mon métier. Mon rêve c’est de vivre dans mon imagination et ne plus en sortir. Je me vois vivre dans les dessins animés depuis que je suis petite et ces mondes merveilleux font parti de ma vie. 😊😊

Commentez quelque chose

Publier!
Il n’y a aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!
~