Histoire courte
2
5.1mille VUES
Terminé
temps de lecture
AA Partager

Chapitre 1

Sarah poussa un gémissement de douleur.


Que lui arrivait il ?


Elle se sentait courbaturée. Pourtant passé là, plupart de ces soirées à regarder Netflix sur son canapé ne pouvait pas donner de crampes.


- Sarah ?

- Oui ? Répondit Sarah tout en se demandant à qui pouvait bien appartenir cette voix qui lui était inconnue.


Une petite fille apparut dans son champ de vision et serra Sarah dans ses bras.



- Je suis Leslie ! Le professeur Stric m'a demandé de veiller sur toi. Ça fait deux jours que tu dors. Le médecin a dit que c'était normal et que ton corps se remettait après tous les efforts que tu as faits.


Sarah resta stoïque.


- Allez, viens ! Tu dois manger.


- Oui, oui.


Sarah suivit la fillette machinalement. Elle avait l'impression d'être dans un état second et de ne pas tout à fait contrôler son corps.


Elle arriva dans une espèce de salle à manger qui semblait tout droit sortie du futur.


- Tu te sens bien ?


- Oui, ne t'en fais pas.


La fillette haussa ses épaules pour toute réponse.


Sarah s'asseya et des plats apparurent comme par magie sous ses yeux.


- Tes plats préférés ont exprès étaient préparés. Je ne comprends pas comment tu fais pour avoir des goûts aussi vieillots, soupira la petite fille.


Tandis que la gamine parlait Sarah se rendit compte qu'effectivement les plats qui étaient devant elle étaient bien ceux qu'elle préférait.


- Et si tu me racontais ce qu'il s'est passé, je ne m'en souviens plus.


- Ah oui ! J'avais oublié que le médecin avait dit qu'il était possible que tu es des pertes de mémoire.


La petite fille prit une grande inspiration avant de se mettre à parler.


- Avec le professeur Stric, tu faisais des expériences sur les limites du corps humain. Quand tu as atteint ta limite, ton corps ne l'a pas supporté.


Pendant que l'enfant parlait, Sarah avait terminé de manger.


- Viens, c'est le moment de mon émission préférée !


Elles s'installèrent toutes deux et regardèrent la télé.


Puis Sarah due retourner dans sa chambre pour se reposer.


Ce ne fut qu'une fois seule et allongée dans un lit qui était censé être le sien que Sarah se rendit compte de l'absurdité de ce qu'il se passait.


Elle venait de se réveiller dans un lieu inconnu et n'avait même pas réagi, elle avait juste suivi une gamine. Ses plats préférés lui avaient été servis et au lieu de paniquer Sarah avait tranquillement regardé la télé.


Après elle n'avait pas réellement compris ce qu'il se passait l'enfant avait tellement parlé que Sarah n'avait pas eu le temps de réfléchir. Mais maintenant qu'elle le pouvait Sarah commençait à sentir la peur l'envahir.


Peut-être avait elle, était kidnappée par l'Etat pour qu'il puisse mener des expériences sur elle.


Sarah réfléchissa qu'elle était son dernier souvenir ?


Elle avait beau tenté de se rappeler rien ne lui revenait.


Quand subitement, un souvenir remonta à la surface. Elle visitait un centre spatial et était montée dans l'un des trucs d'entraînement des astronautes.


Peut-être était-elle dans le coma et tout cela n'était qu'un rêve ?


Si ça se trouvait, il lui suffisait de s'endormir et tout reviendrait à la normale.


- Sarah ! Réveille-toi !


- Mmmh...


- Allez ! Il faut que l'on aille voir le professeur Stric !


En entendant ce nom, Sarah se réveilla définitivement. Ce n'était pas possible, elle devait être rentrée chez elle !


Sarah commença à pleurer terrifié.


- Ne t'en fais pas le professeur ne t'en veut pas pour ton échec, déclara la petite fille se méprenant sur la cause des larmes de Sarah.


Sarah sécha ses larmes, elle ne pouvait pas pleurer devant une inconnue.


- Je te laisse te préparer ! S'exclama l'enfant avant de disparaître.


Sarah décida de faire comme si tout était normal, c'était pour l'instant la meilleure chose à faire.


Elle commença à chercher un placard, pour avoir des vêtements. Tâche ardue étant donné qu'il n'y avait pas de placard.


- Ce n'est pas possible comment vais-je, m'habiller ?


- Avec le sucrim, mademoiselle.


- Aaah ! Hurla Sarah terrorisée.


- Il y a un problème, mademoiselle ?


- Qu... Qu'y êtes-vous ?


- Dawn, mademoiselle, votre serviteur.


- O... Ok.


- Voulez-vous que j'envoie un médecin, mademoiselle ?


- Non, non, ça ira.


- Très bien, mademoiselle.


- Où est le sucrim ?


- Juste là, déclara Dawn en faisant sortir une longue boîte blanche du sol.


Sarah supposa qu'elle devait rentrer à l'intérieur. Elle n'osa pas poser la question de peur que Dawn fasse quérir un médecin.


Une fois enfermé dedans Sarah avait l'impression d'être un vampire.


- Mademoiselle ?


- Oui ?


- D'où vous vient ce tatouage ? Vous savez qu'ils sont prohibés. Vous allez mourir à cause de la bactérie qui vit dans l'encre.


Sarah fronça ses sourcils. Elle ne comprenait pas ce que voulait dire Dawn. Oui, elle avait un tatouage sur la hanche. Mais il n'y avait pas besoin d'en faire toute une histoire et quelle était cette histoire de bactérie ?


- Comment ça bactérie ?

- Vous savez qu'il y a vingt ans, les tatouages ont été interdit à cause du développement d'une bactérie qui vit à l'intérieur de l'encre. Une fois l'encre sous la peau, elle dévorait le corps des gens jusqu'à leur mort.


La voilà sa preuve qu'il y avait un problème !


Une fois sortie du sucrim Sarah se sentit ragaillardie. Elle n'était pas folle !


- Tu es prête ? Nous devons y aller.


- Oui, oui, c'est bon, répondit Sarah en sortant de la chambre.


Elles sortirent et marchèrent dans diverses rues. Jusqu'à arriver devant un immense bâtiment blanc.


Un homme était posté devant et la petite fille, c'était précipité vers lui.


- Professeur Stric !


- Leslie ! Je t'attendais. Sarah, viens, tu dois faire quelques examens.


Sarah suivit le professeur. Ils arrivèrent dans un genre de salle d'examens avec des appareils étranges.


Pendant que le professeur faisait passer des tests à Sarah. Ils s'étaient mis à discuter ensemble et Sarah apprécier beaucoup le professeur Stric. Il se comportait comme s'il la connaissait depuis toujours et Sarah se sentait complètement en confiance avec lui.


Elle était en train de se demander si elle ne devrait pas lui raconter ce qui lui arrivait. Après tout, cet homme était un scientifique et elle, elle n'avait que seize ans et la seule chose qu'elle connaissait de la science était les cours de SVT qu'elle avait suivi à l'école. Le professeur pourrait certainement l'aider.


Aussi, tandis qu'il discutait elle lui raconta ce qu'il s'était passé sans oublier de lui montrer son tatouage.


Le professeur se montra extrêmement compréhensif et lui proposa de faire un test pour qu'elle puisse rentrer chez elle. Il lui fit une piqûre et Sarah s'endormit d'un seul coup.


Quand elle se réveilla, Sarah remarqua qu'elle se trouvait dans une pièce entièrement blanche avec pour seul meuble un lit en fer.


- Vous vous êtes enfin réveillée.


- Où... où suis-je?


- A l'asile Kamfton.


- Quoi ?!


- Restez calme. L'un de vos proches va venir vous rendre visite, déclara l'inconnu avant de partir.


Sarah passa de nombreuses heures seule à fixer le plafond, confuse.


- Venez, on vous attends.


Sarah se leva et suivit l'homme. Ils arrivèrent devant une porte. L'inconnu la fit entrer et s'en alla.


Une fois à l'intérieur, elle se retrouva en face du professeur Stric.


- Expliquez-moi ce qu'il se passe ! Hurla Sarah.


Un sourire malsain apparut sur le visage du professeur Stric.


- C'est très simple. C'est grâce à moi si vous êtes ici. Mais si quelqu'un apprend ce que j'ai fais, je risque énormément les voyages dans le temps sont interdits.


- Vous croyez vraiment que je vais me taire ?


- Non, mais qui croirait une folle ?


- J'ai un tatouage !


- Justement en parlant de ça, déclara le professeur Stric avant de se jeter sur Sarah.


Il découpa la hanche de Sarah autour de son tatouage sous ses hurlements.


Sarah était désormais condamnée à rester enfermer à tout jamais dans cet endroit.

20 Mai 2023 16:20 0 Rapport Incorporer Suivre l’histoire
3
La fin

A propos de l’auteur

Gwendoline Martin La lecture c'est ma passion. J'écris pour passer le temps quand je ne sais plus quoi lire😂.

Commentez quelque chose

Publier!
Il n’y a aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!
~