qrn10jrag QUIRINO Junior Armand Gbêlihoun

Solone WEACHER est un vagabond élevé par une strip-teaseuse des bands lieux de New-York City. Des situations malencontreuse ont entraîné la mort de cette dernière et conduit le jeune garçons à l'exil. Il fera plus tard la rencontre de SOURAID, le chef d’une bande de livreur connu sous le nom des 12 apôtres qu'il intégrera. Il se rendra assez vite compte que plusieurs groupes de livreur existe et qu’ils sont tous au service de celui qui fit l’investigateur de la mort de sa mère adoptif et la cause de sa fugue. Ayant pris de l’âge, il ne sera pas reconnu par Frank un des meurtriers de sa mère devenus sous chef en charge de recruter des livreurs pour le compte de Palaos FUERTADE. C’est sous ses ordres que la bande de livreur dont il fait parti livrerons de nombreux colis sous la menace quotidienne des Chipeurs (une bande de voleur de marchandises destinées à être revendu au marché noir.), eux même sous les ordres de l’ennemi jurer de Palaos, l’ex livreur KYOCHÏYATAMA. C’est au cours de leur dernières mission où il devront livrer un conteneur de colis au domicile de Palaos ( à l’Est du quartier) qu’une fois encore, tous ses Amis périront. Par chance, Solone survivra et tentera de quitter la ville de livraison, et cela en veillant à ne pas ce fait attrapé par la brigade des frontières du quartier le plus sécuriser de la ville. N’ayant pas trouvé de solution, et n’étant pas au meilleur de sa forme, il se cachera dans une forêt où l’apparence unique d’une créature (un hérisson dont les piques sont recouvert d’amas de foudre) attirera son attention. Sa curiosité amènera la créature à se défendre au risque de lui lancer ses piques. Le jeune homme va plongé alors dans un état de mort furtif (le coma).il se réveillera plus tard dans un monde inconnue (le monde du néant) avec de super pouvoir du clan de destinations (le clan des mi hérissons). Son arrivée étant déjà prédit, comme l’avait été d’ailleurs, celui de HARTIAS ( le premier Élu) son maître, il s’alliera à un certain nombre de guerriers d’autre clan et du royaume des dieux dont-il fera la connaissance, pour sauver le monde et plus encore l’univers entiers des griffes de celui que l’on surnomme le Dieu de la guerre MÎSOS fils de KRATOS et de LEUKOS (créateur du néant en tant que monde).


Action Tout public. © Armand Jr QUIRINO

#Qrn10jr
0
839 VUES
En cours - Nouveau chapitre Tous les dimanches
temps de lecture
AA Partager

LA ROUTINE

INTRO

Le monde, comment pouvons-nous le définir ? Un ensemble parfait et imparfait d’entité animé et inanimé d’une divergence raisonnable et dérisoire basé surla race(le règne),la racine(l’origine) et parfois mêmele rang(le statut) !

Eh bien ! Si telle est le cas alors l’homme aurait une connaissance du monde assez restreint, se limitant à la persuasion de trois monde dont : laTerre(le monde des humains), lesCieux(le monde des Dieux) et laGalaxie(le monde des faux homme ou extra-terrestres) bien que cette dernière jusqu’à ce jour n’est point été prouvé par manque de preuve attestant l’existence de ses entité dite inhumains.

L’on pourrait les trouver raison car les mythes ancestraux font mention du néant comme étant le vide, l’essence même de l’émergence bref l’inexistant.

Le récit que je m’en vais vous conté n’apparaît dans aucun mythe. Peut-être caché par les Dieux par peur que la curiosité démesuré de leur frère inférieur (les hommes) ne conduise à la destruction de l’univers et donc à leur disparition.

CHAPITRE 0 : L’histoire du néant

L’existance de l’univers commença par l’apparition de deux sœur jumelle siamoise . Les premiers être suprêmeLeukosetGAÏAdétentrice respectif de l’eprit du néant et de la terre. Au file des années, deGAÏAemergera les premières créature divine(les Titan)qui quant à eux conduiront à la naissance des scelestes(les Dieux et des Extra-terrestres).

L’apparition de cette max de progéniture consumait peut à peut l’énergie des deux êtres SUPRÊME en majeur partie celle deLeukoscar se fut d’elle que tout fut créé. Les rébellions et affront entres la première génération et la deuxième génération conduit à la mort de l’esprit deGAÏA. Esprit de la terre s’était alors affaiblit et disparu à jamais après avoir donnée naissances aux deux reigne inférieur connus de nos jours, le reigne végétal et animal : les animaux et l‘hommes.

Après la mort deGAÏA,Leukosfit disparaître la première génération à la base des guerres puis sépara la deuxième génération de la nouvelles grâce à une vaste lumière à perte de vue ( naissance du monde des deux : cieux) afin qu’une nouvelle guerre comme celle-ci ne puise se reproduire. Aussi, elle puni la deuxièmes génération afin que quand viendrait la fin du monde ( récupération de l’énergie de la dernière génération après leurs mort vers le néant ) l’énergie dont il avait eux aussi hérité retourne vers le néant. Cette énergie permettra alors àLeukosde récrée l’esprit de laterre afin queGAÏAsa sœur puisse revenir à la vie.<< Du néant tout fut créé, De lui tout sera détruit. >>

Elle leurs donna néanmoins le pouvoir de veiller sur le corps inanimé deGAÏAet sur leurs frères et sœurs de la dernière génération en assurant leur réincarnations et leur punition jusqu’au jours funestre. Régnait alors dans les cieux ZEUS le tout puissant avec la règle d’orqu’aucun Dieux ne puisse s’accoupler avec les humains. Afin de préserver la paix. Cette transgression était sévit par la mort.

La peur du pouvoir conduit un Dieux descent à refaire les même erreurs que son père ayant reçu la prophétie que son propre fils sur le point de naître engendrerait sa mort, il ordonna a ce qu’on l’élimine.

La suite ses événements, vous le savez !Kratosle fils déchut survecut au plan diabolique du Père et veangea la mort de sa famille réduisant à feu et à sang les Cieux. Au cours de se périple sanglant, plusieurs Dieux trouva la mort notamment ses frère des cieux en particulières ZEUS,l’investigateur du masacre et le contrôle des cieux fut alors repris parATHÉNA. KRATOS quand à lui s’otta la vie après avoir tuer son père et comme tous les autres Dieu il se désintégra puis retourna au néant où son énergie devra parfait l’esprit deGAÏA.

Mais ce à quoi l’histoire ne fait pas mention est qu’une fois DésintégrerKRATOSréapparaît corps et âmes dans le Néant. Une premières depuis la mort deGAÏA. Curieuse,Leukosse détacha partiellement de son corps détendu puis pris forme à fin de se faire voir parKratos. Il echangère un long moment afin de comprendre se brusque virements de situation qui allait empêcher la création de l’esprit deGAÏA. N’ayant pas trouvé le moyen de régler le problème,Kratosresta telle dans le néant puis au file des années se lia d’affection àLeukos. Cette dernière décida alors de lui octroyer la moitié de ses pouvoirs et fit de lui son amour.Kratosdevient donc lui aussi un suprême.

Dès qu’ils échangèrent leur premiers baiser,Leukosperdue la majeurs partie de sa blancheur. Cela libéra alors une vague de puissance qui laissa place a la création de quatres espèces Divines parmi lesquelles:un hérisson divin,une hyène divineetun gorille divindont l’évolution a conduit la génération de trois clans célestes, le néant en tant que monde vient alors de naître.

Quelque année plus tard, une brèche s’ouvrir puis le néant fut reliés à trois autres clans: celui destitansréapparu et dont les pouvoir étaient devenu héréditaire; celui deselfescréature semblable aux dieux et pour finir le clan desorques.

Suite a cette brusque liaison, les trois clans étranger perdait chaque jour un nombre considérable d’habitants car leur esprits ne s’adaptait pas au monde du néant mais aussi à ces habitants qu’il considérait comme espèces maudite. Il se mit alors dans la tête que si il s’unissait pour tuer les trois clans du monde du néant cela pourrait régler un temps soit peu leur problème. Une grande guerre commença alors entre lestrois clan originaire du néantet sestribus hostiles. C’était là, la première guerre du monde du néant :la guerre tribale. Pendants ce temps la reine mèreLeukosvenait de donner naissance à son filsMîsos. Le seigneurKratoset la mère suprême ayant pris conscience que tout ceci était survenue a cause de leur amour folle les uns les autres, se pressa de venir sur le champ de bataille pour mettre fin au massacre et expliquer la vraie cause de ses affrontements.Leukosdispersa l’énergie de vie qui était en elle pour parfait leurs esprits qu’herritera par la suite toute la descendance leurs permettant ainsi de survivre dans le néant, ce que fit égalementKRATOS. Depuis ce jours, le monde du néant leur fit vivable et ils devinrent tous détenteur de l’énergie maintenant l’équilibre de ce dernier.

Après son sacrifice, l’esprit de Leukos s’éteind et elle subit le même sort que sa sœurGAÏA. Le seigneur Kratos à finir pas confié les armes qu’il avait apporté au néant . Il s’agit entre autre de l’épée de Zeus confier au elfe qui, ont jugé bon remettre àMacarie(fille d’Hadès) et le miroir de vie qui sera plus tard transformer en anneau par la tribu des orques. Persuadez que ces armes ne causait que malheur entre ces mains et les mains de ses descendants, il se libera d’eux puis prit soin de son fils jusqu’à ses 18 ans. Unfils dont le cœur est remplit de haine envers tous les clans qui siège la terre des ses parents. Avec l’obsession abusive pour le pouvoir et la gloire.MÎSOSse prenait pour un être a vénérée au plus haut point. Il se plaignait sans cesse que son père ait accordé trop de liberté et qu’autrefois il aurait plus utilisée ses armes pour détruit tous les clan au lieu de laisser sa mère se sacrifier. C’était ça la seul raison pour laquelle son père et lui ne s’entendait pas.

Peut après, une nouvelle épidémie envahit le monde du néant et de nombreux enfant se mit à mourir. La cause était l’apparition d’une nouvelle brèche qui allait bientôt après les enfants ôter la vie à tous les grands gaillard jusqu’au vieillard .Kratoscompris qu’il fallait qu’il libère le reste d’énergie vitale d’ont lui avait fait dontLeukos. Il se sacrifia aussi pour la survie de ses création puis se désintégra libérant ainsi une végétation et une flore abondante dans toute cette blancheur. C’est ainsi que les habitants du néant commencèrent à ressentir la faim, la soif ainsi que la douleur. Depuis sa mort,Mîsosa eu le champ libre pour faire voir de toutes les couleurs au clan siégeant le néant.

Il c’était résigner a tous les anéantir enfin de rompre l’équilibre du néant même si cela revenait à détruire le corps inanimé de sa mère et ainsi fusionner les trois monde pour régner en maître après avoir éliminé le peu des dieux restant après le massacre du sparte. Heureusement, les ancêtres (les espèces divins) ont envoyé un élus d’ont le destin serrait de sauver le néant et de venir a bout de celui qui se fait appeler le nouveau dieu de la guerreMÎSOS. Une deuxième guerre débuta etHARTIASl’elus ainsi que trois coriace du néant tel queATSU,KORAYet etHAVEN parviendront à venu à bout du grand seigneurMÎSOSsur aide deZAMORAl’une des 4 espèces divin ( le serpent blanc) conceptrice de seaux de scellement.

La plus part des célestes allier àMÎSOSont néanmoins réussi à déserter le champ de bataille après le scellement de leur maître puis cherche dans l’ombre un moyen de rompre la bouée de scellement.


CHAPITRE 1: La routine

1000 ANS PLUS TARD................ Sur Terre...............

Crie et pleure d’un bébé…..

Le petit qui pleure là, sur la décharge c’est moi :SOLONE WEACHER.

Je fais parti de la minorité à qui la vie n’as pas été que partie de plaisir. Et le dire en ses termes serait juste une façon de peser mes mots. Au faite pour être plus claire, je suis de cette max à qui la vie n’a offert que pour seul cadeau : l’existence, seul ceux pour quoi je lui suis reconnaissant. Voilà l'une des raisons pour laquelle je me dois de la préserver aussi longtemps que la vie me l’accordera.

Dès ma naissance, j'ai été comme infime part, confronté aux dure réalité du monde sans pour autant y être préparé. Et quand je parle “d’y être préparé “, je fais là référence à l’éducation parentale ou même familiale.

Mon premier séjour suivant ma naissance fut dans une décharge. Mon parent n’avait sûrement pas eut une once d’hésitation vue que pour eux, je n’étais qu’un déchet de l’humanité.

J’ai quand bien même eut l’infime chance d’avoir eut une “mère” que la vie s’est empressé de me reprendre.Céline WEACHERse nommait t’elle. Une strip-teaseuse des banlieue deNew-York CITYqui prit la peine de me reprendre de cette max de sachets qui à la long m’étoufferais, moi un être sans pensé ni pécher. Sauf bien sûr si mon pêché avait été de prendre chair dans ce nouveau né.

Céline était la seule famille que j’avais et moi la seule qu’elle eut la chance d’avoir vue que ses propre parent l’on renié. Elle ne m’a jamais dit la raison. C’est d’ailleurs ce qui l’a conduit à prendre cette voix au point d’être rabaissé au rang de prostitué côtoyant des gens peu recommandables. Elle faisait de son mieux afin que je ne manque de rien. Ces copines aussi m’aimait beaucoup.

Malheureusement, le 10 novembre 97 date d’anniversaire de mes 5ans, alors qu’on se rendit aux cabaretLA PUERTAchercher sa paye du mois. Nous assistons au meurtre de deux des amies de ma mère par son patronPalaos FUERTADE. Un Argentin, à la Haute renommée de trafiquant de drogue et d’organe humain ( selon la discussion que nous avons suivi.).

Pris de peur, mère me couvrir la bouche et n’eut pas la courage d’aller lui faire face pour avoir son salaire. Et sur son visage, je pouvais lire l’envie de ne plus revenir travaillé à LA PUERTA. Elle prit alors l’initiative de se retirer sans faire de bruit afin de ne pas se retrouver dans la même situation que ses filles. Mais alors qu’elle s’apprêtait à déguerpir, son pied huerta l’un des sceaux de nettoyage et la tige de balai y présent se pencha puis toqua fort l’entrée. Nous fîmes alors aperçue et la course pour la survie débuta jusque dans une forêt des plus étrange.

Finalement, mère réussi à me cacher et me fit promettre de survivre. Elle porta alors l’attention sur elle et fut tué par ses malfrats. La forêt étant vaste et malgré de nombreuses recherches cette nuit là, ils ne me vu point. Et se dit que je ne ferai sûrement pas long feu dans cette forêt et que je mourrai tôt ou tard.

Après trois long nuit passée dans la forêt, j’en réussi à ressorti. Je me fit alors discret jusqu’à mes 15 ans où en tant que vagabond, j’ai errer dans le quartier avec un certain nombre d’amis qui au file du temps son devenue pour moi plus qu’une famille notamment, mon grande frère SOURAID qui a eut l’amabilité de me recueillir dans sa cabane faite de pagne au sein de son groupe de livreur les 12 apôtres du cartel.

Pour survivre, nous avons été jusqu’à nous rabaissé au rang de voleur et travaillons même pour des gens peu recommandables. Parmi eux, les hommes de main du baron Palaos FUERTADE. Ces derniers. Ne pouvait pas me reconnaître vue qu’il ne faisait pas partie de la bande de meurtrier. Et même si s’était le cas, il n’avait aucune chance qu’il me reconnaisse, mon visage étant plus mûre. Nous étions charger de livrer des produits et marchandise sans pour autant chercher à savoir leurs contenues . Bien sûr, plusieurs groupes du genre existent avec pour énemie commun, les chipeurs ( une secte de voleur regrouper qui volent les marchandises des livreurs pour les revendre dans le marché noir et à leur tête le grand l’ancien livreur japonaisKYOCHÏ YATAMA, un survivant en planque dont le groupe a été autrefois massacré parce qu’il aurait violé la règle D’or des livreur “ne jamais ouvrir la marchandise”.

NEW YORK CITY, JUIN 2009…

SOURAID :vite.... Vite.... Mettez s’y un peu du nerf..... Surtout toi JERRY

Il nous reste 4 min pour livrer les colis. Si nous accusons du retard, nous risquons d’énerver et le client et FRANK . La conséquence, vous la connaissez !

JERRY :Au-revoir la paye.....ça on l’on sait déjà mais ce n’ai pas comme si je le faisais exprès . Je te rappelle qu’on n’a rien bouffer hier. Et pour avoir de l’endurance même les voitures on besoin n’ont pas seulement que l’in pousse sur le champion.... Mais qu’au préalable l'on la gouffre de diesel.

TOM:toujours à se plaindre le joufflue ..... Je me demande souvent comment t’arrive a tenir la cadance et de surplus à faire ses cascades avec une telle rondeur.

JERRY :Si joufflue et rondeur semblent pour toi être des mots abstrait pour me traiter en parabole de Gros ou d’obèses comme tu en as si bien l’habitude, je t’informe que tu t’y prend vraiment mal... D’ailleurs cela ne m’étonne guère. T’as une cervelle vide comme le creux d’ta bite.

TOM :inh.....! Je te conseille de la fermer si...

JERRY :si... Sinon quoi ?

YANN:Holà..... THOMAS , tu ferrais mieux d’aller calmer ton frère, car ça risque de parti en vrille.

AGUST:Je te pari 1/5 de ma paye qu’il vont se battre

JORDAN:Et moi 1/5 qu’il ne risque pas de le faire en présence de SOURAID.

JERRY : Tu sais, J’en connaît très peu qui ont une large bouche et généralement se sont des gens qui la boucle et qui ne parlent que quand il le faut vraiment...

FRANK :Yo !! Les mecs se n’est vraiment pas le moment pour ça.

TOM:Et..... Tu essaye d’insunier..

SOURAID : [ces salles con vont encore se mettre à se tabasser. J’espère seulement qui n’oseront pas le faire à pareille moment. Et surtout à ma présence].

JERRY :Je n’inssinue rien. Juste j’affirme que toi tu l’ouvre pas mal... Et....

SOURAID :SOLONE, Tout vas bien ? Tu as l’air.....

TOM:Espèce de Por.... c

SOURAID :Et merde, ses imbéciles... Ils ont oser.

AGUST:je te l’avais dit...

Alors que l’espediteur attendait son virement et que le client lui, allait se présenter sur les lieux dans moins de 3min, TOM et JERRY se mit à se battre et les autre essayaient tant bien que mal de les arrêter au plus vite. Pendant ce temps trois des colis fut voler par un groupe de la bande des chipeurs.

Hubert:Attention les colis...

SOURAID:Fait chier, manquait plus que ceux là. Nous n’avons plus assez de temps pour tous les suivre... KING, SOLONE et moi allons récupérer les trois colis. Vous vous continuez... On vous rejoint aussi vite que possible.

KING:Que fait-on des nôtres.

SOURAID:Quel question ! Remettez les a ceux qui en sont présentement déchargé. Et vous.... Vous avez intérêt à ce que notre livraison ne soit pas un échec..... aller Go.. Go. ..... Il faut reprendre les colis

Solone :je n’arrive pas à croire que nous n’ayons pas remarqué qu’il nous guettait.

KING :çà y est je l’ai vois.....

Chippeur 1:Ils ont réussi à nous rattraper. Nous somme pris en filature.

Chipeur 2:c’est bien normal... Après tout nous avons leurs acquis. Vu leur tête, ils ont l’air de tenir à ses colis pour ne pas en laisser deux être chipé sur une douzaine. Je me demande ce que pouvait bien comporter ce sac pour peser autant.

Chipeurs 3 :et si on s’amusait un peu...

Chipeurs 2 :T’as raison, cela ne sert à rien de fuir tout en sachant qu’il nous suivrons ou que nous allions. Ce ne sont que des grain gallés je les vois mal nous tenir tête.

Chippeur 1:Je vais me faire le plaisir de les brisé les os. On se sépare.

KING:il se sont sepparer......

SOURAID :je ne suis pas aveugle.... Je l’ai remarqué. Bien laisser moi celui du milieu.

Je compte sur vous les gars . Ne me faites pas regretter mon choix. Rendez-vous au lieux de livraison.

Escalades ..... Escalades ..... Escalades ..... Escalades ..... Escalade

  • Sur la vérandas d’une immeuble à trois étages

Chipeurs 1:Tu te débrouille pas mal s’agissant d’escalade . Je dirai même que tu est dessus de la moyen.... Mais est-ce le cas niveau Com.... ( un skeetbord en pleine face ) Aïe !! je vais te....... ( quatre crochet du pied ).

SOURAID :Là je pense que tu as ta réponse. J’espère que les l’autre ont déjà récupéré les leurs.

Des saut et glissade en pleine circulation...... Des saut et glissade en pleine circulation...... Des saut et glissade en pleine circulation...... Des saut et glissade en pleine circulation......

  • Derrière la banquettes arrière d’un véhicule

Chipeurs 2:Alors comme ça vous avez décidé de nous pousuivre à trois. Avec la prétention bien sûr de récupérer les sacs en nous affrontant en un contre un. Vous êtes vraiment naïf vous les jeunes. T’as naïveté te coûtera la vie.

KING :Et vous: votre égaux. Vieux shnok

Chipeurs 2:jeune éffronter. Je vais t’envoyer six pieds sous terre rejoindre tes compagnons.

COMBAT..... COMBAT..... COMBAT..... COMBAT..... COMBAT.... COMBAT....

KING sauva son rival alors que se dernier était sur le poins d’être transpercer par les parvitre brisé de la veille voitures...

KING:contrairement à vous, nous ne somme ni des pilleurs ni des meurtrier.

KiNG l’assoma en cognant sa tête fortement avec la portière de la vielle voiture.

Et pour un faux tes compagnons n’arriverons jamais à battre mes frères. Je reprend ce qui est notre.

  • Dans une station métro abandonnée

Des cascades ..... Des cascades ..... Des cascades ..... Des cascades ..... Des cascades...

Chipeur 3:Tiens donc ! Alors comme ça tu penses pouvoir récupérer le colis...

Tu sais, je dois reconnaître que tu a du cran pour m’avoir suivi jusqu’ici m’affronter avec ton petit gabarit. Dis moi, Comment t’appelles tu?

Solone :...

Chipeur 3 :je vois. Tu n’est pas du genre très bavard toi. C’est assez gênant vue que j’éprouve une immense sensation à entendre mes adversaire hurler de douleur quand je les tabasse. Je me demande ce que contient le colis pour que vous en taillé une si grande importance.

Chipeur 3:Fallait t’abstenir de faire ça...... Tu vois ses tatouages là sur mon torse. Elle représentent le nom de tous ce que j’ai tuer jusqu’ici. Et je pensais une fois fini avec toi aller me refaire un de ton nom qui viendrait si généreusement compléter les 16 déjà inscrit. Mais bon c’est pas trop grave. Je mettrai le vagabond. Après tout, c’est ce que vous êtes tes amis et toi.... Voyons ce que tu as dans le ventre.

Combat.......combat.....combat..... combat..... combat..... Fin du Combat

Solone :je déteste pas mal les gros brute de ton genre qui pense qu’à force d’avoir de gros muscle l’on peut brisser et opprimé des moins brusque. Tu devrais savoir qu’a une position donné, même la force la plus puissante d’une main ne peut brisé l’oeuf.

Coup de grâce...

SOURAID :KING.... Alors comment s’était.

KING :Assez divertissant. Même si je reconnais qu’il est d’une faiblesse à s’en lassé. Et le tien.?

SOURAID :Nul à chié...

KING :Tant que ça....? Apparemment SOLONE ne s’est pas encore défait de son vis à vis. Aurait-il décrocher le gros lot.

SOURAID :Que veux tu que je te dise ? Il a toujours eut cette chance. Mais là espérons qu’il faille s’en débarrasser au plus vite.. Tien tien.... En parlant du loup....

KING:T’en as mis du temps. Serait-il un cran au dessus...

Solone: Pas le moins du monde mis à part qu’il était assez bavard.... Il nous reste plus qu’ une minute...

SOURAID :Tu as raison nous devrions nous dépêcher.

Plus d’endurance ...............

Tiburce:Nous y sommes presque et je ne les vois toujours pas. Je me demande s’ils ont déjà récupéré les colis.

Médard :si c’est pas rapport au colis que tu t’inquiètes, alors là tu m’étonne. Depuis le temps, tu doit déjà savoir que quand SOURAID mais un point d’honneur à accomplir une mission, il le fait quoi qu’il arrive.

Hubert :Médard a raison... Et puis ce n’est pas pour la marchandise que nous devons nous en faire. S’ils seront réellement dans les temps.

THOMAS :Et qui doit on remercier pour cette malencontreusse situation? Mon imbécile de frère et son éternel rival. Puff...... des immatures.

TOM:Ça va. Tu n’a pas besoin de remuer le coûteux dans la plaie. Je m’estimerais encore heureux que quand la missions sera un fin succès.

HUBERT:Et toi JERRY, tu ne dis rien ?

JERRY :Que veux-tu que je dise.... Irréparable est déjà fait. Espérons juste une fin plausible.

Médard :Une fin plausible inh.... Une chose est sûre, vous aurez des compte à rendre à SOURAID. Une fois la mission terminé.

AGUST :AAHH... Je n’aimerais pas être à votre place. Votre paye risque d’en prendre un coup.... Parlant de paye. JORDAN tu a intérêt à me verser les 1/5 de ta paye comme convenue ..

JORDAN:Tu le sais bien. JORDAN n’a qu’une seul parole.

TOM:Je n’y crois pas, vous avez parié sur

JERRY :Les salaup..

AGUST: Bien sûr que Oui. Et je ne me plain pas trop vue que vous m’avez fait gagner par mal de fric. Heureux de faire des affaires avec toi JORDAN.

THOMAS :Bien. Nous y sommes. J’aperçois le client. Que fait-on ?

JERRY:Je ne pense pas qu’il faille le rencontrer sans la présence du chef. Il ne reste que 20 secondes.

HUBERT :Je ne pense pas non plus qu’il faille faire attendre le client. FRANK serait extrêmement mécontent et nous risquons de perdre nos paye si le client exprime son mécontentements.

JERRY :plus que 5 seconde....

MÉDARD :Tu peux arrêter de compter les seconde qui s’écoule cela m’exaspère. Je te rappelle que toi et Tom en êtes responsable.

TOM :C’est bon. OK ! On a compris. C’est notre faute si la mission a venais à faillit. Et tempi S’il le faut nous livrerons la marchandise non complet.

SOURAID :Éh bien cela ne risque pas d’arrivée. Pas tant que je serai le chef de cette bande. Allons livrer les colis. Mets après, j’aurai deux mots à vous dire à toi et JERRY.

Soyez en sûre, vous aurez une sanction à la hauteur de votre immaturité.

Client:Pile à l’heure. Les marchandises. Contrôler- les

Les gardes :Patron, tout est bon.

Client :bien tout étant parfait.... Je pense que ceci vous est dû. Vous pouvez vérifié

SOURAID :j’y comptait

SOURAID:Allô.... Franck tout est bon

FRANCK :Bien ! Avez vous eu le montant comme convenu

SOURAID :Oui... Le compte y est

FRANCK :On se retrouve au bar.

Client :Quand vous le verrez dite lui que ce fut un réel plaisir de faire affaire avec lui. On renballle......... 🚘🚘🚘

SOURAID :Allons chercher notre paye.

  • Dans le bar

Poline ( le bar women) :RAID... Toujours avec ta bande à ce que je vois... Alors je vous sert quoi ?

Une prostitué :Alors chérie... Aimerais tu....

SOURAID :Dégage....

Poline: Essaie d’être moins agressif avec mes cocottes . Elle font juste leur boulot.

SOURAID :Arrête Poline... Tu me connais bien depuis l’temps. Tu sais que je ne mélange pas affaire et plaisir.

Poline : De quelle affaire me parles tu ? Tu es dans un bar et les seul affaires c’est le vap, la sole, et le choque. D’ailleurs tes amis n’ont apparemment pas les même principe que toi. Mise à part ce beau gosses au cheveux violet.

SOURAID:FRANK est là ?

Poline : Oui ! il est dans son bureau. Pourquoi ?

SOURAID :les gars... vous venez ! Tok Tok Tok

FRANK : Entrer. Soyez les bienvenus cher apôtre. Alors le buttin

SOURAID :Tiens. Maintenant que nous avons remplis notre part du contrat. C’est a toi d’honorer la tienne.

FRANK:T’inquiète RAID. Vous allez sorti d’ici heureux vu que vos dûs vous seront payé.Mais avant, Asseyez vous. J’ai à vous parlé.

SOURAID :Qu’as tu a nous dire.....

FRANK : je pense que vous connaissez tous Palaos FUERTADE ?

Solone : visage frustré et furieux.

SOURAID :Tu veux parler du grand chef?

FRANK :Oui, lui même en personne. Il se fait qu’il auras besoin de livreurs qualifier pour remplir une mission assez risquer mais chère payer. Et de par votre expertise et vos multiples réussite , il se trouve que lors du conseil tous les expéditeurs sous ordre du grand chef ont approuvé ma proposition qui a été de vous confier la responsabilité de cette mission. Si vous l’accepter, vous travaillerai avec deux autre groupe de livreur aussi expérimenté que vous. Bien sûr vous pourriez désister. Car il sera fort probable que vous n’y surviver pas.

SOURAID :Et de qu’elle mission parlons nous ?

FRANK:Eh bien, il vous faudra assurer le transport de 3 contenaire de 100 colis. Dans l’.........

KING : Quoi ! Vous parlez là de la ville la plus sécurisée du pays...

FRANK:Oui et ce n’est pas tout. Le client n’est nul autre que le grand chef lui même.

Hubert :Si je comprends bien, on devra livrer 3 contenaire de 100 colis dans la ville la plus sécurisée du pays où réside le président avec comme client le grand Palaos FUERTADE....

FRANK:Vous avez tout compris.

TOM:Je vous rappelle que nous ne sommes pas sensé savoir le contenu des marchandises. Et pire encore ses derniers peuvent contenir comme la plupart j’imagine, des produit illégaux.

FRANK:Ceux pour quoi vous avez toujours risquer votre liberté et parfois même votre vie. Si je ne me trompe....

TOM:Je ne le sens pas....

JERRY :je te soutiens rarement mais là t’as raisons. C’est une mission suicide.

SOURAID :Solone qu’en penses-tu ?

SOLONE :Si l’on prend en compte la bande des chipeur et la bricade de contrôle qui fait office de frontières inter-ville. Je dirai aussi que c’est une mission suicide. Mais si l’on prend en compte l’alliance avec les deux utre groupe de livreur, je pense que si l’on met en place un plan, cela devrait le faire.

Médard :Tout dépendra des groupes qui viendront s’ajouter à nous. Et aussi de la paye.

SOURAID :Alors de combient parle ton.

FRANK :Cette fois-ci, les soues vous seront automatiquement payer par le chef même quand les contenaire seront livrer. Si tous ce passe bien, vous aurez chaqu’un 13,7 millions de dollars.

Tous sont stupéfaite..........

AUGUST :Trei.... Treize virgule sept millions de dollars !

SOURAID :C’est vrai que c’est pas mal de fric. Mais une chose me chiffonne...

FRANK :Quoi donc ?

SOURAID :Avec toute l’influence du grand chef dans la ville de...... pourquoi ne soudoit-il pas la bricade de contrôle afin de facilité lui même le départ des marchandises d’ici vers son repère.

FRANK:Alors, il y’a trois grand facteur qui ne permet pas le transport.

Primo ....

Deuxio....

Troisio...

SOURAID :Bien nous allons y réfléchir et demains nous vous reviendrons.

FRANK: Je vous conseille de vite vous décidez car le transport est prévu dans 2 jours à 16h . J’attend votre réponse d’ici demain 10h afin de vous présenter au autre menbres. Shamal....

Shamal (le garde rapproché de FRANK) :chef...

FRANK :Comme promis... (lance les enveloppe contenant la paye à chacun des menbres du groupe de SOURAID)

Poline :Alors RAID... Tu t’en vas s’en me dire au revoir.

SOURAID :Au revoir.

Poline :Quoi c’est tout....?

SOURAID :(lança un lingot de billet en direction de poline) c’est la dernière fois OK !

Poline :ouais c’est ça. rêve toujours..

  • Quelque part dans une ruelle

KYOCHÏ YATAMA:Donc si je comprends bien, de grand gaillard comme vous n’aviez pas réussir à rentré avec ne serait-ce un seul colis. Vous n’avez pas réussi à chiper un colis sur les 12 à ses grain gallet de morveux de livreur.

Chipeur 1:Patron.. Nous somme désoler mais ses gamin dont vous faite allusions sont des dure à cuire. Nous les avons sous-estimer. C’est d’ailleurs ce qui nous a fait faillir.

KYOCHÏ YATAMA :C’est parce que vous résider dans la zone de livraison que je vous ai fait appelle. Où peut-être est-ce moi qui vous ai sur- estimé ! Dois-je en conclure que vous les êtes inférieur ???

Chipeur 2:Non Boss. C’est pas ce qu’il essayait de dire....

KYOCHÏ YATAMA :Alors D’après toi qu’essaye t’il de dire inh.. Explique moi....

Chippeur 2:Il... Il.....

RANBOAT :Chute... voyez vous, une chose m’exaspère de plus en plus à votre égard et je trouve cela un peu gênant. Jusqu’à présent, toutes les missions qui vous été assigné ses dernier temps non été qu’échec. Cela porte à croire que vous devenez de moins en moins performant. Des raison qu’il le justifie !

Chipeur1, 2 et 3 : ........ [le silence]

KYOCHÏ YATAMA:bien c’est ce que je pensait. Il n’ya aucune raison valable [KYOCHÏ YATAMA brisa le coup à Chipeur 2 et tira une balle dans la tête à Chipeur 1]

Chipeur 3 :Nons s’il vous plaît accorder moi une nouvelle chance....

KYOCHÏ YATAMA: Des chances, vous en avez assez eut.

KYOCHÏ YATAMA tira une dernière balle dans la tête de Chipeur 3

Sachez qu’il n’a pas de place pour les incompétents dans mon gang. Ni des plaideur de l’imcompetence. D’or et avant, tâché d’en prendre bonne note. Me suis-je faire claire ?

AUTRES CHIPEUR :Oui chef

KYOCHÏ YATAMA :Bien ! Que ça soit dans cette ville où ailleurs, je me dois à ce que les gars sous mes ordre parvienne à remplir valablement les missions qu’il leur sont confié. Il doivent sentir la menace que vous les Chipeur êtes pour les livreurs.Palaos FUERTADEdoit savoir que le fléau que je suis fera tout pour lui faire perdre le maximum de marcher. Il doit payer pour avoir décimer ma bande. Débarrasser moi de ses cadavre....

A suivre

Chapitre 2 :Le secret

Merci de laisser vos commentaires et des ♥ si vous aimez l'ambiance de l'histoire.
Les critiques également son formateur.

RDV Dimanche pour un nouveau chapitre.


18 Septembre 2022 15:20:00 0 Rapport Incorporer Suivre l’histoire
0
Lire le chapitre suivant LES SECRETS

Commentez quelque chose

Publier!
Il n’y a aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!
~

Comment se passe votre lecture?

Il reste encore 5 chapitres restants de cette histoire.
Pour continuer votre lecture, veuillez vous connecter ou créer un compte. Gratuit!