cece-litterature1633861624 Céce Litterature

Hakuna, une adolescente de 16 ans, ne supporte plus ses parents. Elle est aussi en rivalité avec une autre fille de son école. Mais un jour, elle assiste à un événement terrible. Elle se réveillera à l'hôpital, avec le seul souvenir de son prénom, mais aucune trace de son ancienne vie. Un couple, déjà parents d'un garçon, l'adoptera. Le duo d'amoureux la ramènera chez eux où elle fera une incroyable découverte... Elle saisira sa nouvelle destinée, jalonnée de faits inexpliqués. Pourra-t-elle recouvrer sa mémoire et son existence antérieure ?


Fantaisie Fantaisie sombre Déconseillé aux moins de 13 ans. © « Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction, intégrale ou partielle, réservés pour tous pays. L'auteur ou l'éditeur est seul propriétaire des droits et responsable du contenu de ce livre. »

#sombre #drame #enquete #suspence #adulte #adolescent #creature #larme #amour #romance #thriller #fantaisie #332
0
617 VUES
En cours - Nouveau chapitre Every week
temps de lecture
AA Partager

Le départ

« Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction, intégrale ou partielle, réservés pour tous pays. L'auteur ou l'éditeur est seul propriétaire des droits et responsable du contenu de ce livre. »





« Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon, aux termes des articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. »





- 0 -


Chapitre le départ





Hakuna était allongée sur l'herbe douce, ses cheveux bruns courts s'éparpillaient en vrac sur le sol. Elle observa de ses yeux azur, le ciel dégagé. Les rayons du soleil réchauffaient son visage pâle, qui vira au rose. Elle n'était pas très grande. Vêtue de simples habits : un tee-shirt blanc avec un col en dentelle et un pantalon noir serré aux chevilles. Elle portait aux pieds des baskets rouges.



Une brise d'air frais la fit légèrement frissonner et elle s'assit. Elle remarqua quelques taches jaune brunâtre sur son pantalon, causées sûrement par des petits grains de terre qui avaient dû être soulevés par le vent. Elle fut rapidement déconcentrée par ce qui était autour d'elle.



Des arbres majestueux autour agitaient leurs feuilles saumon. Des montagnes se dessinaient dans le lointain, au gré des nuages qui se déplaçaient. Un son mélodieux provint des moineaux perchés sur leurs branches qui chantonnaient gaiement. Ses yeux s'attardèrent enfin sur le lac juste devant elle. La jeune fille se leva et s'approcha pour le regarder de plus près. Il était bleu turquoise avec quelques roches noires et des algues au fond. Elle aperçut son reflet à la surface quand elle se pencha au-dessus. Ce qu'elle vit avait quelque chose de surnaturel. Des papillons virevoltaient dans l'eau autour d'elle, mais ils ne paraissaient exister que dans l'étendue liquide. Elle crut d'abord à une hallucination, mais quelque chose se produisit.



— Je vois que tu te plais beaucoup ici, susurra une voix aiguë et grave.



— Qui parle ? répondit Hakuna, une boule au ventre.



— Ne pose pas de questions et suis-moi ! rétorqua, autoritaire, le timbre mystérieux.



Les jambes de la jeune fille, effrayée, se mirent à chanceler.



— Pourquoi devrais-je te suivre ? Qui es-tu ? Pourquoi je ne te vois pas ? Est-ce une mauvaise plaisanterie ?



— Tais-toi ! Tu ne mérites pas de le savoir !



La voix ne souffla mot. Une chanson forte et aiguë se fit entendre. Hakuna écouta pour en deviner la provenance, puis se mit à la suivre. En prêtant l'oreille à cette musique, elle en oubliait presque ce qu'il venait de se passer. À chaque pas, des brindilles se cassèrent sous ses pieds. Le son devint de plus en plus puissant. La mélodie était si douce, apaisante, envoûtante que la fille en fut perdue. Elle ne contrôlait plus ce qu'elle faisait, son corps était animé par une force invisible.



Hakuna fut horrifiée en prenant conscience que son esprit ne pouvait plus dompter les faits et gestes qu'elle entreprenait. Des gouttes de sueur glissèrent le long de son visage. Elle arriva à un petit pont japonais rouge vif et courbé. Il surplombait un superbe marais, entouré de verdure. De délicates fleurs recouvraient ses rambardes et deux statues de pierre en gardaient l'entrée. De l'autre côté, le vent s'engouffra dans un épais brouillard qui semblait être la source de l'hymne.



Elle se dirigea vers cette brume obscure, suivant l'appel de la complainte. Pas à pas, elle traversa le pont en tremblant de tout son être. Le sol recouvert de terre donnait à ses baskets une teinte brunâtre. Elle ne distinguait absolument rien et la force ne l'avait toujours pas quittée. Le souffle fouettait son dos la forçant à avancer. Soudainement, Hakuna aperçut une silhouette dans les ténèbres. La forme semblait lui tendre une main gigantesque à travers la brume, malgré l'impossibilité de la distance.



— Viens, dépêche-toi ! Tu dois me voir, alors viens vite ! Je dois te montrer quelque chose.



— Oui, j'arrive, cria Hakuna, ou plutôt ce qui la possédait.



Elle était tellement ensorcelée que ses questionnements et son refus étaient oubliés. Elle se mit à courir vers cette silhouette qui disparut dès qu'elle s'en approcha...



Le voile nuageux défila à toute vitesse. Puis la jeune fille parvint devant un petit ruisseau. Enfin, Hakuna fut libre de ses mouvements. Elle ne comprenait pas ce qui venait de se passer. La peur, le stress, et les interrogations s'évaporèrent en un instant quand elle vit ce qui l'entourait. Des cascades arc-en-ciel s'écrasaient en un fracas dans le lac et formaient des amas vaporeux qui lui chatouillaient le visage. Les vagues bruyantes grignotaient doucement le sable bordant le bassin. Le regard d'Hakuna fut retenu par les couleurs vives flottant à contresens du courant. C'étaient des fleurs... pas des roses, ni des lotus, mais une espèce hybride. Des camélias mauves mélangés à des kikyos jaunes et à des pétales de cerisier bleutés. Un claquement de doigts et les plantes disparurent aussitôt. Hakuna sentit une présence juste derrière elle.



— Ne bouge pas, ne te retourne pas ! chuchota le timbre mystérieux.



Elle sursauta. Des frissons la parcoururent de la tête aux pieds. En plus du parfum qui s'en dégageait, une odeur de camélias excita tout son corps. Hakuna était paralysée pour une raison qui lui échappait. Sûrement l'euphorie était-elle trop forte. Quelque chose de glacial caressa délicatement sa nuque et sa joue, qui s'engourdirent à ce contact. Elle vit une ombre de renard au sol et sentit ensuite ce qui semblait être deux bras la retenir. Elle se débattit en lâchant un hurlement de terreur. Ses mains tremblèrent. La chose mordilla le haut de son oreille, la figeant.



— Pourquoi as-tu peur ? Je n'ai rien fait ! Calme-toi si tu ne veux pas que je te tue, lui murmura-t-il redoutablement.



Une phrase traversa l'esprit de la fille :



— Vous... vous êtes un renard ! bégaya-t-elle.



— Un renard ? Peut-être... et que feras-tu si j'en suis un ? lança-t-il moqueur.



Elle resta sans voix et l'ombre de l'animal prit la forme d'une femme. Les sourcils d'Hakuna se froncèrent.



— Vous êtes quoi, à la fin ?



— Tu veux vraiment savoir ? Écoute bien ce que je vais te dire, ricana le spectre.



Il marqua une longue pause.



— Des souffrances t'attendent. Fais bien attention si tu ne veux pas que...



La suite de la phrase était inintelligible. L'odeur de son parfum, sa présence... tout devint flou et s'éloigna peu à peu. Des tonnes de questions envahirent Hakuna, alors confuse. Impossible de savoir... Était-ce un renard ? Une dame ? L'identité de l'ombre resta sans réponse.



La dernière chose qu'elle aperçut fut cette femme qui vacillait et lui donnait le mal de mer...







10 Octobre 2021 10:34:15 0 Rapport Incorporer Suivre l’histoire
0
Lire le chapitre suivant La rivalité

Commentez quelque chose

Publier!
Il n’y a aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!
~

Comment se passe votre lecture?

Il reste encore 3 chapitres restants de cette histoire.
Pour continuer votre lecture, veuillez vous connecter ou créer un compte. Gratuit!