newriter Romain Ducos

Lili et son ami Maxime sont invités un jour par leur ami Stan pour son anniversaire dans sa grande maison style gothique perdue dans la forêt près de leur village. L’anniversaire, à la joie de Lili et de Maxime dure de 10h jusqu’à 20h, sans les parents qui seront absents pour le travail. Bref, quand ils arrivent, ils sont heureux d’être débarrassés des parents… Mais Stan à leur étonnement et à leur peur, paraît bizarre quand il leur explique les règles d’un jeu bien particulier qui s’avère être un escape game pas comme les autres…C’est soit mourir, soit survivre. Puis il les laisse seule dans la maison obscure, les lumières éteintes et les portes et fenêtres fermées. Mais Lili et Maxime connaissaient-il vraiment leur « ami » ?


Horreur Horreur Adolescente Tout public.

#enfants #horreur #jeu #escape-game
0
2.3k VUES
Terminé
temps de lecture
AA Partager

Chapitre 1

Lili avait dix ans quand cela lui arriva.

Dix ans, c’est très jeune, pour vivre toutes ces horreurs.

Elle avait beaucoup de souvenirs de ce jour-là. Trop de souvenirs. Des souvenirs terribles, horribles et qui resteront à tout jamais gravés dans sa mémoire.

Voici l’histoire de Lili Melville. Tout débuta au début des grandes vacances, et Lili était allongée dans son lit, le regard vers le plafond avec du papier peint jaune citron, un sourire illuminant son visage, ses mains hors du draps tripotant ses nattes longues et noires qui lui descendaient jusqu’à la taille. Elle enfonça sa tête dans l’oreiller en baillant puis regarda l’heure : 10h 46. Il serait peut-être temps de se lever pour enfin profiter du premier jour des grandes vacances ! Elles allaient encore passer en un éclair sans qu’elle ait le temps de dire ouf. Chaque année, cela commençait et finissait de la même façon, elle faisait des voyages et des sorties avec ses parents en Espagne ou bien en France. C’était super.

Lili se leva, regarda encore sa montre puis mis ses chaussons avant d’aller tirer les rideaux d’un geste sec, avec un pas nonchalant. Le soleil l’illumina et elle dut cligner des yeux plusieurs fois pour enfin s’habituer à la lumière : qu’il faisait beau ! Le soleil était haut dans le ciel bleu et pas un nuage en vue, elle pouvait aussi entendre quelques piaillements et chants d’oiseaux dans les arbres.

Lili sourit puis alla mettre ses lunettes sur sa table de nuit et sortit de sa chambre et essayant de faire le moins de bruit possible : ses parents devaient toujours dormir à cette heure-là, ils étaient de vraies marmottes incapables de sortirent de leur terrier. Lili alla mettre dans la cuisine la table en faisant du bruit avec les tasses, les assiettes et les bols. Elle allait les réveiller ! Bon après tout, ils avaient un sommeil de plomb, le toit pourrait s’écouler sans qu’ils s’en aperçoivent.

Lili fit chauffer le lait, sortit le beurre et la confiture du frigo et mit dans le grille-pain une tartine puis prit une cuillère pour mettre dans sa tasse du cacao. Elle sortit d’un placard un paquet de céréales et s’en mit une grosse portion dans son bol. Après quelques minutes, elle finit son petit-déjeuner et lava ses affaires au-dessus de l’évier puis s’assura que ses parents dormaient : elle ouvrit légèrement la porte de leur chambre et jeta un coup d’œil. Oui, ils dormaient bien. Parfait. Elle referma la porte et alla se laver les dents dans la salle de bain en chantant dans sa tête sa chanson préférée.

Lili était fille unique et n’avait pas de frères ou de sœurs pour lui dire comment serait le collège, donc Lili laissait cours à son imagination pour savoir à quoi ressemblerait son nouveau collège portant le nom de Saint-André. Elle imaginait de grandes salles, un CDI immense avec des bibliothèques et des ordinateurs, une salle d’informatique, un gymnase et un réfectoire ainsi qu’une réception…

Et les profs ! Français, latin, espagnol, mathématiques, physique, sport…Il y auraient tellement de devoirs et de choses à faire ! Mais au moins se serait différent des autres années ! Pour Lili les années en primaire et à la maternelle, il n’y avait pas tellement de changement ni plus de facilité ni de difficulté !

Lili se lava le visage puis rentra une seconde fois dans sa chambre pour aller s’habiller et mit son plus beau T-shirt et un short et alla au balcon pour humer l’air frais. Elle ouvrit en fredonnant une chanson, les volets puis alla se brosser les cheveux, qui étaient ébouriffés. Elle ressemblait après à quelque chose ! Satisfaite, elle laissa aérer sa chambre puis alla faire son lit, secoua son oreiller et les draps puis les remit en place avant d’aller lire dans le salon.

Lili vivait depuis son enfance dans cette maison avec ses deux parents avec la meilleure éducation. Elle aimait les langues, lire, dessiner, colorier, et pratiquait beaucoup de sport comme la natation, le football, le frisbee et faisait aussi du piano et de la danse. Elle avait un petit visage ovale, de grands yeux verts très beaux avec de longs cils noirs et des sourcils fins au-dessus, un nez petit et joli et des lèvres rouges ainsi qu’un large front et des cheveux blonds en nattes. Sa coiffure préférée.

Elle adorait ses cheveux et les laissait pousser pour se faire des coiffures différentes qu’elle inventait avec sa maman, très douée dans ce domaine. Lili aimait beaucoup les animaux, aussi, en particulier les chiens et les oiseaux et avait demandé mille fois à ses parents de lui acheter un canari ou un labrador mais ses parents avaient refusé tout le temps très fermement, sous prétexte que cela prendrait de la place et qu’il faudrait s’en occuper tous les jours.

Lili avait aussi deux amis.

Le premier s’appelait Maxime. Il était très gentil et était fort en math et en français, ainsi qu’en sport. Lili était juste forte en sport et était habile en informatique. Elle aimerait d’ailleurs devenir informaticienne plus tard, quand elle serait adulte.

Le deuxième se nommait Stan.

Stan.

Lili aimait Stan, mais moins que Maxime, pour la seule et bonne raison que Stan devenait parfois un peu inquiétant. Très inquiétant. Trop inquiétant. Maxime disait qu’elle se faisait des idées sur Stan et qu’il était tout à fait normal, comme lui et elle, mais Lili avait tenté de le convaincre sans y parvenir.

N’empêche que Stan était très gentil. Il réparait des trucs, aimait travailler, aidait les autres et était juste…Mais des fois…Il était…bizarre, étrange, il avait un de ces regards…

Un regard rempli de haine, un regard fou…Comme si…comme si…Comme si…Lili ne savait pas comment dire cela tellement il était étrange, tout ce qu’elle savait c’était qu’il la faisait réellement flipper les jours d’Halloween quand elle faisait avec Maxime et lui des tournées pour avoir des bonbons chez les voisins…

Et puis, il avait une sorte de sourire…Un sourire bizarre…Comme si…il ricanait, se moquait, méprisait…comme s’il voulait…il voulait…

Un sourire si particulier…Non, pas particulier, un sourire qui fichait la frousse, donnait la trouille. A chaque fois qu’il lui souriait comme ça, elle sentait une sueur froide couler dans son dos et se sentait agitée de petits frissons glacés.

On sonna à la porte. Lili sursauta. Elle laissa tomber son livre par terre, tellement cela lui avait fait peur. Puis elle le ramassa, mit le marque-page et se leva. « Je suis très nerveuse ce matin ! Je ne sais même pas pourquoi. Bah ! » Elle prit les clés et regarda par le petit-trou et, méfiante dit :

- Qui est-ce ?

Pas de réponse. Lili ne voyait rien derrière la porte. Etonnée, elle l’ouvrit et fit un pas en avant pour voir qui l’attendait. Mais non, elle était seule dans la rue. Bizarre. Sûrement des enfants qui s’amusaient à toquer et à appuyer sur les sonnettes des maisons voisines. Elle allait fermer la porte pour reprendre sa lecture quand elle aperçut à ses pieds, où plutôt sous ses pieds, une petite enveloppe rose un peu froissée sous son poids. Lili se pressa pour la ramassa et vit son nom et son prénom ainsi que son adresse dessus. Elle rentra à l’intérieur et ferma la porte à clé et alla s’asseoir en ouvrant l’enveloppe.

Il y avait une carte à l’intérieur, très jolie et un peu abîmée avec un chien tenant un coussin en forme de cœur. Dessus était écrit : JOYEUX ANNIVERSAIRE !!! en grosse lettre avec un petit cœur rose à la fin. Lili fronça les sourcils et l’ouvrit. Tout de suite elle s’aperçut que c’était une invitation à un anniversaire. La personne écrivait bien et quelle ne fut sa surprise en voyant que c’était Stan qui l’invitait !

« Dans deux jours…relut Lili dans sa tête une seconde fois…je t’invite chez moi à mon anniversaire pour fêter mes 11 ans…de 10h à 20h…un gâteau, un jeu…une fête… »

Puis elle vit l’adresse : tiens ! La maison de Stan devait vachement être isolée, elle n’était pas dans le village. Il disait à la sortie du village dans la forêt, une grande maison…Impatiente de réveiller à présent ses parents, Lili se mit à lire vingt fois de suite la lettre, excitée à l’idée de savoir à quoi ressemblerait la maison de Stan. A tous les coups, elle devait être inquiétante et vieille, comme dans les films d’horreur. Lili se calma d’un coup et décida de ne pas s’emballer trop et posa sur la table de la salle à manger la carte pour aller prendre dans sa chambre son téléphone portable et appela Maxime. Il décrocha sans hésitation :

- Allô ? C’est toi Lili ? Tout va bien ? Pourquoi tu m’appelles ?

- Je suis invitée à l’anniversaire de Stan ! C’est trop cool, non ? Je vais enfin pouvoir aller chez lui et découvrir sa maison !

- Génial ! Mais quelle coïncidence…

- Quoi ?

- J’y suis aussi invité, avoua Maxime en riant. J’ai reçu hier l’invitation et mes parents ont accepté sans hésiter. J’ai dû les convaincre difficilement, mais ils ont craqué et j’ai réussi…comme toujours !

- Trop bien ! Mais il faut juste que mes parents se réveillent et acceptent que j’aille à l’anniversaire. Ils sont encore au lit.

- Toujours ? Les miens sont partis faire des courses. L’anniversaire est dans deux jours, donc, mardi ! Et t’as vu l’heure ?

- Oui. Dix heures avec lui, ça va être trop bien ! Si ça se trouve, on va faire cache-cache. Tu sais, il fait des caches-caches trop bien et hyper flippants avec des cachettes donnant la chair de poule !

- Cool, fit à l’autre bout du fil Maxime. On s’amusera bien.

- Bon, bye, je ne veux pas réveiller mes parents. On se voit mardi chez Stan, o.k. ? Si mes parents acceptent bien sûr !

- Bye !

Sur ce, la discussion se termina. Toute joyeuse, Lili reposa sur son bureau le téléphone et se trouva nez à nez en se retournant avec sa mère. Elle sourit et remit ses cheveux en place puis bailla en disant :

- Alors, quelle est cette histoire d’anniversaire avec Stan ?

- J’ai reçu une invitation de mon ami Stan. Pourrais-je y aller ? C’est son anniversaire dans deux jours…enfin, je veux dire que la fête est dans deux jours…Elle va durer de 10h à 20h.

- J’en parlerai avec ton père…soupira sa maman en quittant la pièce avec Lili, …Nous verrons cela dans la cuisine. Tu as pris ton petit-déjeuner ?

22 Mai 2021 14:19:20 0 Rapport Incorporer Suivre l’histoire
1
Lire le chapitre suivant Chapitre 2

Commentez quelque chose

Publier!
Il n’y a aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!
~

Comment se passe votre lecture?

Il reste encore 6 chapitres restants de cette histoire.
Pour continuer votre lecture, veuillez vous connecter ou créer un compte. Gratuit!