AA Partager

Adolescence et collège

À mon arrivée au collège, les choses ont commencé de pire en pire. De plus en plus de harcèlement scolaire en plus grand nombre de plus en plus violent jusqu'à des étranglement. J'avais beau parler j'avais beau pleurer. Personne ne réagissait aucun enfant, aucun adulte, même pas mes parents.


Je crois que c'est quatre années de ma vie ont tété les pires de toute ma vie. Du moins, c'est ce que je pensais jusqu'à cette date fatidique.


Mon année de troisième a été calamité. Non pas à cause de ce qu'il se passait à l'école, mais surtout de ce qu'il s'est passé dans ma vie privée.


Moi qui étais si douce, si caline. Je me suis renfermé sur moi-même. Il est bien évident que cela n'a alerté personne.


En avril de cette année de troisième, J'ai subi une agression sexuelle durant mon sport le samedi.

J'étais seul, je me sentais isolé complètement perdue, ne sachant pas quoi faire. La seule chose qui m'obnubilé, c'était le fait que cette personne ne puisse pas reproduire les mêmes choses sur d'autres enfants.

c'était une personne que je connaissais depuis une dizaine d'années, une personne que je fréquenté chaque semaine. Elle avait toute la confiance de tout le monde.

ce jour là j'ai subi mon corps complètement paralysé. Aucun sont n'était possible dans ma tête tourne en boucle. Reste là enregistre et bientot Tu parleras à la Police.

Lorsque l'évènement a été fini, je me suis demandé si je devais prendre le téléphone de l'endroit où je me trouvais pour les contacter ou me sauver. J'ai fait le choix de rentrer chez moi sur mon scooter.


De ce jour je n'ai plus jamais fait de câlins à personne. Je suis resté muette pendant plusieurs semaines plusieurs mois. Aucun membre de ma famille s'est inquiété. Au cas durant plusieurs jours je suis resté inerte enfermé dans ma chambre.


J'ai tenu une dizaine de jours et j'ai fini par craquer. J'en ai parlé à ma mère dans ma chambre. Mais là, à ma grande surprise aucune réaction, elle m'a regardé, elle a fermé la porte et elle est partie.


Mon père est arrivé quelques minutes plus tard dans ma chambre j'étais assise au même endroit sur mon bureau. Il m'a regardé et il m'a dit "si ça t'est arrivé c'est que tu as dû le chercher." Je suis resté abasourdi, par tant de violence.


comment mes parents pouvait-il réagir de cette façon. Comment mes parents ne pouvaient pas me prendre dans leurs bras et me dire on va t'aider. On est là pour toi. Ce jour-là j'ai su que du haut de mes 14 ans, j'allais devoir me débrouiller seule.


Quelques jours plus tard, je suis retournée voir ma mère et je lui ai dit que ce qui m'est arrivé il devait arriver à personne d'autre que je voulais voulais porter plainte contre cette personne. Elle m'a juste répondu hors de question que tu portes plainte toute seule trouve d'abord d'autres victimes.


J'ai pris mon courage à demain et le samedi suivant je suis retourné au même endroit avec les mêmes personnes. J'ai posé des questions et là j'ai eu une dizaine de noms de personnes qui avait été aussi violent et que moi pour les mêmes faits.


Je suis rentré chez moi, j'ai dit à ma mère que j'avais trouvé d'autres personnes que j'avais des noms et que je voulais qu'elle m'emmène au Commisariat mais elle m'a répondu. Non hors de question. D'abord on part en vacances on verra ça plus tard.


Nous sommes donc partis en vacances. Heureusement pour moi une autre personne avait craqué et avait été à la Police déposer plainte. Une enquête avait été ouverte. Le Commisariat avait donc appelé mes parents pour me convoquer. Ils n'ont pas eu d'autres choix que de m'amener.


lors de mon rendez-vous avec les gendarmes, j'ai raconté tout ce qui m'est arrivé dans les moindres détails. J'ai aussi donné les noms des personnes y compris celle qui m'avait demandé de ne pas parler. J'ai vu le regard des gendarmes, devenir blême. L'air grave, ne sachant pas quoi faire.

L'enquête a été menée, elle a duré plusieurs mois. Ils en ont trouvé 86 victimes au total... 86 victimes.

J'ai donc pu déposer plainte.


Deux ans plus tard, ce fut lors du tribunal



1 Avril 2024 15:02 0 Rapport Incorporer 0

Commentez quelque chose

Publier!
Il n’y a aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis!
~