claire-lagon Claire

Quand on croit pouvoir avancer, la vie finit par nous prouver que ce n'est pas le cas. Un secret profondément enfoui revient toujours à la surface, la mémoire fait de son mieux pour l'effacer et le souvenir devient alors douloureux. Une erreur entraîne une autre et celle-ci est souvent plus importante que la première. Mais on peut se rattraper à tout moment, il suffit simplement de le vouloir et de fournir de sacré efforts. Est-ce que cela en vaut t-il réellement la chandelle ? Parfois, les plus mauvaises personnes finissent par se remettre en question et ce sont eux qui démontrent au monde entier à quel point nous sommes dans le faux.


Ficción adolescente Todo público. © ©Claire Lagon

#danger #jeu #passé #enlèvement #devinette #étudiants
3
11.1mil VISITAS
Completado
tiempo de lectura
AA Compartir

Prologue


J’ai failli arriver en retard ce matin. Pour ma défense, c’est la faute aux trains. Le professeur m’a regardé de la tête aux pieds avant de pointer le doigt vers ma place, toute la classe a rigolé et malheureusement je suis connue pour mes nombreux retards.


Lors de la pause de midi, tout le monde était agité et je ne comprenais pas pourquoi. Une camarade de classe s’est arrêtée en me montrant son téléphone, une fille venant d’un autre lycée du coin a été enlevée. Il n’y avait aucun témoin, aucune caméra n’a pu filmer cet enlèvement alors que toutes les lumières étaient éteintes et chaque vidéo surveillance de la ville a été effacée.


C’est inquiétant pour tout le monde, je l’ai remercié avant de manger mon repas. Personne ne pouvait se taire, la disparition était le sujet du moment mais je n’avais pas peur et je pouvais remercier les années de boxes que j’ai derrière moi. Personne n’ose se mettre en travers de mon chemin parce que la dernière personne qui a osé à fini avec un nez cassé, à l’hôpital et mon téléphone va encore me rendre folle. Un message. Une seule phrase m’a été envoyé. D’autres sont arrivés mais fractionnés. Qui est ce fou ?


- J’ai besoin de ton aide. Tu fini à 16h30 et je le sais. Attends-moi près des vestiaires des garçons. Viens seule


Ce n’est pas comme si j’allais le raconter à quelqu’un. Je suis une solitaire, les relations m’ennuient, les amitiés finissent toujours par être brisées et je ne ressentais pas de souffrance de devoir baigner dans la solitude. C’était un véritable soulagement, la sonnerie retentit pour me signaler la suite des cours et l’ennui sera présent vu que le professeur adore radoter.


J’ai sauté de joie quand la dernière sonnerie de ma journée a retenti, mon téléphone m’a servi de rappel pour que je me rendre à ce fameux rendez-vous.


La fameuse personne était en retard. Mes pieds étaient devenus lourds, les fourmis traversaient l’ensemble de mon corps et soudain une ombre s’est approchée de moi. Cette personne fumait, dans un bâtiment public, son odeur corporelle empestait la cigarette, à plein nez, ses pas se sont arrêtés à quelques mètres de moi pour me regarder de la tête aux pieds.


Son regard me transperça tellement qu’il était froid, glacial, une main a cherché quelque chose dans la poche de son pantalon. Peu importe qui est cet inconnu, je sais qu’il me déteste déjà et c’est complètement réciproque.


- C’est toi la sale gamine qui va m’aider. Quelle plaie…Tu n’as même pas l’air de savoir utiliser ton crâne correctement


Attends. Quoi ? Mais il se passe quoi au juste ?

4 de Septiembre de 2023 a las 04:58 0 Reporte Insertar Seguir historia
1
Leer el siguiente capítulo Chapitre 1

Comenta algo

Publica!
No hay comentarios aún. ¡Conviértete en el primero en decir algo!
~

¿Estás disfrutando la lectura?

¡Hey! Todavía hay 35 otros capítulos en esta historia.
Para seguir leyendo, por favor regístrate o inicia sesión. ¡Gratis!

Ingresa con Facebook Ingresa con Twitter

o usa la forma tradicional de iniciar sesión