elmielos ALAIN CLAUDE BIAN EBELLE

"The lumberjack and the beautiful Suzie" (french/français) Le bûcheron Babida âgé d'une trentaine d'années rencontre par le fait de la providence la belle demoiselle Suzie âgée de dix-huit ans dans la forêt africaine d'Ékulé située au cœur de l'empire Batang, une terre imaginaire. De là commence une aventure épique entre les deux tourtereaux. De prime abord, la jeune demoiselle Suzie confond le bûcheron à un harceleur avant de nourrir plus tard pour sa personne une grande admiration lorsqu'elle apprend qu'il est un héros de guerre, une force brute de la nature, qui a décimé le monstre de la montagne interdite il y a de cela plus d'une décennie. Le vilain était un oiseau féroce de dix mètres de haut pour vingt mille kilogrammes qui attaqua l'empire et était sur le point de tout détruire, y compris le palais impérial. À l'époque de l'agression, Suzie était encore une enfant de trois ans d'âge. Un homme au courage sans fin décida de se mettre en travers du chemin de la bête pour sauver la nation et ce n'était personne d'autre que Babida le bûcheron. Cette histoire incroyable remplie de romance, magie et mystère immerge le lecteur et lui donne envie d'encore plus de palpitations. Notez, commentez, supportez et partagez!


Romance Not for children under 13.

#empire #guerre #magie #enfant #fantaisie #monstre #mystère #belle #amour #mariage #héros #afrique #suzie #bûcheron #bête #héroïne #légende
22
12.2k VIEWS
Completed
reading time
AA Share

Prologue (1)

"Oh mon Dieu, quelle belle sirène je vois là !" S'exclama le bûcheron Babida, tenant sa hache en main et prenant une minute d'arrêt de travail. La raison de sa petite pause : une jeune demoiselle âgée de dix-huit ans, mince et à la peau ébène avec des cheveux roulés et tenant dans sa main droite un panier de champignons. Elle se nommait Suzie.

Sa grand-mère - grande mamie - comme Suzie l'appelait affectueusement, l'avait envoyée dans les bois pour chercher des champignons à préparer pour le souper du soir.

Elle avait le dos tourné quand Babida la remarqua. Elle cherchait insoucieusement les espèces blanches et faisait le tri des bonnes et des mauvaises. Elle jetait celles qui étaient dangereuses pour la santé et retenait dans son panier en caoutchouc celles qu'elle devait ramener à la maison.

Elle s'accroupissait pour ramasser les champignons et ce faisant, sa mini-robe rose en soie se rétrécissait davantage, laissant voir encore un peu plus ses jambes sans poils. La jupe disposait de cordes au niveau de la taille, lesquelles étaient attachées à l'avant en forme de nœud papillon.

Babida était sous le charme et le petit temps d'arrêt qu'il observait se transforma en un moment éternel d'admiration pour la belle Suzie. La hache en acier qu'il tenait dans ses mains herculéennes depuis deux heures finit sa course au sol recouvert d'herbes vertes.

"Salut ma belle!" S'écria brusquement Babida.

Surprise, Suzie se retourna pour regarder derrière elle, les yeux écarquillés et la main gauche posée sur la poitrine, puis soupira profondément et recula de deux pas.

Devant elle était placé un homme noir et grand d'une trentaine d'années le torse nu, dévoilant des pectoraux aussi massifs que le mont Everest et dont les bras énormes étaient remplis de veines épaisses qui s'entrecoupaient.

"Qui êtes-vous ?" Suzie questionna d'une voix forte et tout apeurée.

"Que faites-vous par ici?" Ajouta-t-elle.

"Veuillez m'excuser mademoiselle ! Loin de moi était l'intention de vous effrayer. Pardonnez mes manières désinvoltes!" Babida lui répondit.

Ne sachant comment réagir devant le parfait inconnu, Suzie choisit de s'en aller malgré les plates excuses de ce dernier.

"Quoi qu'il en soit je m'en vais à présent," lui dit-elle.

"Un instant je vous en prie mademoiselle. Puis-je connaître votre nom?" lui demanda Babida avec le plus éclatant des sourires.

"Pour quoi faire? Ne vous ai-je pas dit que je suis sur le point de partir ?" Suzie rétorqua et se mit sur la voie de sortie de la forêt, son panier de champignons bien accroché à son bras.

Babida étendit sa main droite afin de l'attraper mais ce fut trop tard. La belle Suzie s'enfuit aussi vite qu'elle put.

Déçu, Babida sauta les poings serrés et cria de rage.

Feb. 4, 2023, 9 p.m. 0 Report Embed Follow story
4
Read next chapter Prologue (2)

Comment something

Post!
No comments yet. Be the first to say something!
~

Are you enjoying the reading?

Hey! There are still 16 chapters left on this story.
To continue reading, please sign up or log in. For free!